Attentats Paris nov2015 1Vendredi 13 novembre au soir, Paris a été visé par une série d’attentats terroristes dans l’est parisien et au Stade de France à Saint Denis. 130 personnes ont perdu la vie pendant ces terribles évènements et plus de 350 ont été blessées. La nuit des attentats, les équipes de l’Ordre de Malte France ont été déclenchées dès 23h par la zone de défense et de sécurité de l’Ile de France. Au total 40 secouristes, 5 Véhicules de Premiers Secours à Personne (VPSP) et 3 Véhicules légers (VL) se sont mis à la disposition des autorités.

 

Les VSPP non engagés en premier échelon ont pris la direction du centre de regroupement des moyens associatifs de Boulogne, point de regroupement des moyens de secours en attente d’une mission. 3 VSPP et 2 VL ont été engagés sur les sites de Charonne et du Bataclan. Sur place, nos secouristes ont assuré la prise en charge des victimes, déjà stabilisées par les équipes médicales des pompiers et du Samu, et les ont transportées vers les hôpitaux.

 

Attentats Paris nov2015 2En poste à la sortie du Bataclan, Raphaëlle Oudart, secouriste bénévole à l’Ordre de Malte France depuis 12 ans témoigne : "Les victimes étaient évacuées de la salle de concert par les pompiers. Nous les transportions jusqu’au Poste Médical Avancé où nous leur prodiguions les premiers soins jusqu’à l’intervention d’un médecin. En fonction des urgences vitales ou relatives, nous les transportions dans les hôpitaux". Des secouristes ont aussi pris en charge les impliqués, les personnes non blessées mais choquées, en leur prodiguant un soutien psychologique. "On se montre rassurant, réconfortant, on travaille avec notre cœur pendant toute la prise en charge, mais face à la détresse et au choc, il n’est pas toujours facile de trouver les mots", explique Raphaëlle. Parallèlement, l’Ordre de Malte France a été sollicité par la zone de défense pour envoyer des bénévoles en renfort de la cellule téléphonique spéciale mise en œuvre par la Préfecture de Police.

 

La mobilisation a duré 6 heures au total. "C’était une intervention effrayante, le Poste Médical Avancé ressemblait davantage à un hôpital de campagne en période de guerre". La secouriste évoque aussi les conditions particulières de prise en charge : "Lorsque nous sommes arrivés sur place, la prise d’otage n’était pas terminée, la présence policière était très forte, nous étions entourés de policiers armés prêts à tirer pendant que nous évacuions les blessés".

 

Remerciements Cazeneuve secouristes attentats nov2015Le Ministre de l’Intérieur a tenu à remercier les associations de sécurité civile impliquées le soir des attentats : "Il fallait du courage, du professionnalisme, de la compétence et de la générosité, et nous vous avons vu ensemble agir pour sauver des vies, dans un contexte et des circonstances d’une extrême difficulté. (…) Ce que vous avez fait hier soir (…) force l’admiration de tous ceux qui vous ont vus agir avec ce haut niveau de professionnalisme et d’engagement. (…) Merci infiniment du fond du cœur pour ce que vous avez fait hier soir et pour ce que vous continuerez à faire pour la République et pour les Français."

 

Soutenez nos secouristes bénévoles, soutenez nos actions

je fais un don maintenant

Nos actions de secourisme en France

L'Ordre de Malte France dans votre département