Open menu

Face à l’accélération du Covid-19 au Bénin, l’hôpital de l’Ordre de Malte de Djougou (nord du Bénin) agit. Suite à un appel du Ministère de la Santé béninois, l’établissement renforce son implication dans la lutte contre le virus.

hopital djougou 2Accompagnés par la Direction Départementale de la Santé, le Directeur et le Médecin-Chef ont organisé une opération de vaccination, le jeudi 19 août. Celle-ci était destinée au personnel de l’hôpital, à leurs familles et, plus largement, à la population locale.

En une journée, 117 personnes volontaires ont été vaccinées, dont 85 agents de l’hôpital. Ce qui représente 45% des agents de l’hôpital. « (…) Le personnel a pris conscience de la gravité de la situation en étant informé des contaminations, et malheureusement des décès, qui ont touché leurs confrères dans le sud du pays (…) », a affirmé le Médecin-Chef, le Docteur Egounlety.

Sécuriser et sensibiliser

Assurer la sécurité du personnel face au COVID- 19 est une priorité pour l’hôpital. L’enjeu majeur de la vaccination consiste à s’appuyer sur les personnes vaccinées, pour qu’à leur tour, elles encouragent leur entourage à se faire vacciner.

L’hôpital de Djougou se situe dans un environnement fragile en termes de santé. Les salles des soins intensifs sont rares et leurs capacités sont limitées. C’est pourquoi, la multiplication des cas de Covid est une menace réelle.

Lutter contre les fausses idées

La prolifération de fausses informations et de fausses théories accentue les craintes de la communauté, jusqu’à conduire certains à remettre en cause l’existence du COVID-19. Jusqu’à présent peu de cas ont été détectés au sein de la communauté, mais l’accélération des contaminations dans le sud du pays favorise les craintes pour l’avenir.

Le personnel soignant de l’Ordre de Malte vise aujourd’hui à démystifier la vaccination afin d’assurer une protection de  toute la communauté.

 

hopital djougou 3