Lèpre : le combat continue

Une patiente atteinte de la lèpre, soignée par un kinésithérapeuthe au Centre Hospitalier de l’Ordre de Malte à Dakar, au Sénégal. ©Sylvain Cherkaoui

Les 28, 29 et 30 janvier, l’Ordre de Malte France se mobilise dans le cadre de la Journée Mondiale des Lépreux, pour laquelle une quête nationale est organisée. Acteur historique de la lutte contre la lèpre, l’association continue sans relâche à sensibiliser le grand public sur cette maladie encore d’actualité dans de nombreux pays.

Trois millions de personnes : c’est le nombre de personnes souffrant aujourd’hui de séquelles graves de la lèpre dans le monde. Souvent considérée, à tort, comme une maladie appartenant au passé, la lèpre fait encore de nombreuses victimes chaque année. Elle frappe principalement les pays atteint par la pauvreté où elle fait figure de problème de santé publique majeur.

Une maladie qui stigmatise

Dans de nombreux cas, la lèpre est lourde de conséquences pour les personnes qui en sont atteintes. Non seulement elle atteint sur le plan physique, mais elle touche aussi au psychologique et au social. En effet, dans de nombreuses communautés, les lépreux se retrouvent stigmatisés et isolés. C’est une des raisons pour lesquelles, il est essentiel de la dépister le plus tôt possible.

 

SOW Aïssatou, 39 ans, réside à Tamagaly dans la préfecture de Mamou, en Guinée.

Ancienne malade de la lèpre, OW Aïssatou,

« (…) Il y a un an, j’étais dans le désespoir total, abandonnée et stigmatisée. (…) C’est au cours d’une mission du centre de l’Ordre de Malte de Pita [en Guinée] que j’ai été examinée. Compte-tenu de mon état, ils m’ont transférée directement pour une hospitalisation. Mes plaies sont aujourd’hui cicatrisées (…) ».  Ancienne malade de la lèpre, elle avait été admise au centre Maladho Bah de l’Ordre de Malte France à Pita il y a environ 9 mois.

Présent dans 11 pays touchés par ce fléau, en Afrique et en Asie du Sud-Est, l’Ordre de Malte France poursuit son combat historique contre la lèpre. Au sein des hôpitaux et des centres de santé où il agit ou qu’il soutient, l’Ordre de Malte France met en place un accompagnement complet et sur la durée pour les malades, allant du dépistage à la réinsertion sociale, en passant par les interventions chirurgicales. Au total, notre organisation traite 30.000 malades chaque année. Elle forme aussi de nouveaux médecins localement, afin d’agir sur le long terme.

Découvrez ici l’interview du Professeur Chaise et du Docteur Gabrielli, deux spécialistes de la lèpre.

Pour en savoir, lisez également le témoignage du Docteur Sow, médecin en Guinée.

 

120
pays concernés*
150 000
nouveaux cas détectés en 2020*
5 ans
La période d’incubation de la maladie en moyenne, mais les symptômes peuvent parfois n’apparaître qu’au bout de 20 ans. **

*Source : Organisation mondiale de la santé.

** Source :  Institut Pasteur.

LA QUÊTE EN IMAGE

Vous aimeriez vous lancer, mais ne savez pas trop à quoi vous attendre ou comment vous y prendre ? Durant 5 minutes… rentrez dans la peau d’un quêteur !

 

Découvrez toute notre campagne sur la Journée Mondiale des Lépreux

Vous souhaitez rejoindre nos équipes quêteurs ?

Chaque jour, nous agissons aux côtés des bénévoles. Vous pouvez nous soutenir aujourd’hui.

Actualités qui pourraient vous intéresser

International - 21.01.2022

Guinée : la lèpre prise en charge au centre de Pita


International - 17.01.2022

Interview – Lèpre : de l’expertise au terrain


International - 22.12.2021

Côte d’Ivoire : l’Hôpital Saint-Jean Baptiste mobilisé dans la lutte contre la fistule obstétricale


Toutes les actualités


Comment agir avec nous ?

Nous soutenir
Nous soutenir

Faire un don, c’est soutenir l’action de nos bénévoles. Ils nous permettent d'aider chaque année des millions de personnes.

Devenir Bénévole
Devenir Bénévole

Un engagement sur-mesure près de chez vous en fonction de votre disponibilité et de vos aspirations.

Se former
Se former

Faites le choix de devenir un acteur de sécurité civile en vous formant aux gestes qui sauvent.