Le Don en Confiance fête ses 30 ans d’existence ! Créé en 1989 à l’initiative de 18 associations et fondations sociales et humanitaires françaises, ce label exerce la mission de contrôle de l’appel public à la générosité*. Parce que chaque donateur a le droit de savoir comment est dépensé son argent, l’Ordre de Malte France rappelle son attachement à cet organisme à but non lucratif qui labélise le bon usage des dons et garantit toute la rigueur et le sérieux de ses structures.

*L'appel public à la générosité est défini comme la sollicitation active du grand public dans le but de collecter des fonds destinés à financer une cause définie.

Préserver et développer une relation de confiance avec le donateur

À la fin des années 80, les associations ont progressivement renforcé leur relation de confiance avec les donateurs. C’est ainsi qu’est né, en 1989, le premier label ouvert à toutes les causes d’intérêt général garantissant la bonne utilisation des ressources de la générosité du public. Aujourd’hui, ces principes relatifs à la transparence, à l'éthique et à l'intégrité prennent tout leur sens dans un secteur associatif en perpétuel mouvement : les exigences des donateurs n’ont jamais été aussi fortes !

Don en Confiance : quelles garanties ?

Le Don en Confiance est adossé à une Charte de déontologie, qui repose sur quatre piliers dont l’Ordre de Malte France s’engage à respecter les principes relatifs :

  • respect du donateur, impliquant que la structure collectrice contracte à son égard l’obligation de réaliser fidèlement la volonté exprimée ;
  • transparence, dont l’esprit est de veiller à ne jamais donner une image tronquée de la réalité, y compris en cas de difficultés affectant ses moyens ou ses activités ;
  • recherche d’efficacité, qui stipule que l’organisation, dépositaire de la générosité du public, se doit d’être particulièrement attentive à mobiliser au mieux les moyens qui lui sont confiés pour remplir son objet social ;
  • probité et désintéressement, supposant que les activités sont conduites avec honnêteté, interdisant notamment de tirer de cette activité un avantage financier au profit de ses adhérents, fondateurs ou collaborateurs, et évitant tout conflit d’intérêts.

C’est cette Charte et les principes qu’elle énonce qui font l’objet d’une labellisation. Au même titre que les autres organisations labellisées, l’Ordre de Malte France est contrôlé de manière permanente au respect de ses engagements. Le 29 novembre 2018, l'association a obtenu le renouvellement du label.

Donner à l’Ordre de Malte France, c’est donner en toute confiance !
Merci à tous nos donateurs dont la fidélité nous permet de mener à bien nos missions.