Journée de la Vision : de nouvelles lunettes pour les plus fragiles

Un partenariat avec la Fondation KRYS GROUP et l’Association pour l’Enseignement Privé de l’Optique (AEPO) a permis à l’Ordre de Malte France de faire bénéficier, en ce mardi 26 octobre, à une petite dizaine de passagers du Fleuron Saint-Michel (Asnières, 92), d’examens de la vue. Dans le cadre de la Journée de la Vision, ils vont obtenir une paire de lunettes neuves, avec une correction adaptée. Reportage.

« Vous allez me lire à chaque fois la ligne la plus petite possible ». La liste des vérifications à faire en début de consultation bien en tête, Mathilde, élève en deuxième année à l’AEPO, met son patient en confiance. Le patient, c’est Alain. Avant « la galère », celui-ci a occupé des postes importants, notamment au sein d’une compagnie aérienne pour laquelle il a travaillé pendant 25 ans. Mais ça, c’était avant son « accident de vie ».

La vue, essentielle à la réinsertion

Aujourd’hui, Alain est en recherche d’emploi et il fait partie de la trentaine d’hommes âgés de 45 à 60 ans, hébergés sur le Fleuron Saint-Michel, à Asnières. Sur cette péniche, l’Ordre de Malte France accompagne des hommes dans leur réinsertion sociale et professionnelle. Bien voir représente un facteur essentiel pour accéder à un emploi en toute sérénité.

« Quand j’ai parlé de ces examens de la vue au Fleuron beaucoup étaient intéressés », confie Marine Vuille, la directrice adjointe des fleurons de l’Ordre de Malte France. « Il y a de vrais besoins », constate t-elle.

Alain, comme les autres bénéficiaires présents, en est l’illustration. Il a tout de suite manifesté son intérêt lorsque les encadrants de la péniche ont organisé cette session d’examens de la vue, avec l’AEPO et la Fondation KRYS GROUP. « Je suis à la recherche d’un emploi », explique Alain. « Alors faire un bilan de la vue et bénéficier d’une nouvelle paire de lunettes, ça peut aider », poursuit-il.

Dans la cabine d’à côté, c’est Brahim qui répond aux questions d’un autre élève de l’AEPO, sous l’œil attentif d’un enseignant. À 49 ans, Brahim est sans emploi. Il croise les doigts pour un poste de technicien de maintenance à la RATP d’ici le mois prochain. Aujourd’hui, il est très content de bénéficier d’examens de la vue, sans le côté administratif. « Parfois, il faut attendre longtemps pour avoir un rendez-vous, alors c’est bien de pouvoir venir ici », affirme t-il.

Une monture et des verres adaptés à chacun

Une fois la consultation terminée, chaque bénéficiaire est orienté vers la table où sont disposées les différentes montures proposées par la Fondation KRYS GROUP « Voilà, je vais choisir celle-ci », pointe Thierry, assez pressé, car il doit se rendre au restaurant où il occupe un emploi de serveur. Une fois que les bénéficiaires ont fait leur choix, un élève prend les mesures directement sur la monture, afin d’ajuster au mieux les futures lunettes en fonction de la personne qui les portera. Un bon de commande est émis pour être envoyé à l’usine de KRYS GROUP où les verres sont fabriqués et les lunettes assemblées. Sous un délai maximal de trois semaines, les bénéficiaires recevront leurs lunettes directement au Fleuron.

«Donner l’accès à la santé visuelle aux plus démunis partout dans le monde, c’est le cœur de métier de la Fondation KRYS GROUP», souligne Pierre Gerini, le Président de la Fondation, qui assiste attentivement aux examens. « Sans une vue bien corrigée, ils ne peuvent pas conduire, pas lire à leur aise… », un vrai facteur limitant, en effet, contre lequel se mobilise notre partenaire pour contribuer concrètement à donner une chance à tous de s’en sortir dans la vie.

Chaque jour, nous agissons aux côtés des bénévoles. Vous pouvez nous soutenir aujourd’hui.

Actualités qui pourraient vous intéresser

Solidarité - 02.12.2021

Noël : offrez des cadeaux qui ont du sens !


Solidarité - 01.12.2021

Devenez des héros de la solidarité !


Solidarité - 19.11.2021

Hébergement temporaire : zoom sur le Fleuron Saint-Jean


Toutes les actualités


Comment agir avec nous ?

Nous soutenir
Nous soutenir

Faire un don, c’est soutenir l’action de nos bénévoles. Ils nous permettent d'aider chaque année des millions de personnes.

Devenir Bénévole
Devenir Bénévole

Un engagement sur-mesure près de chez vous en fonction de votre disponibilité et de vos aspirations.

Se former
Se former

Faites le choix de devenir un acteur de sécurité civile en vous formant aux gestes qui sauvent.