Secourisme - Publié le 05/09/2023 Lecture 3 min

Festival du Bout du Monde : l’Ordre de Malte France, fidèle au poste

Pour la 22e année consécutive, les secouristes de l’Ordre de Malte France ont répondu présent pour assurer le Dispositif Prévisionnel de Sécurité (DPS) du Festival du Bout du Monde, du 4 au 7 août. Organisé chaque année, sur trois jours, début août, sur la presqu’île de Crozon (Finistère), ce festival musical – qui soufflait sa 23e bougie cette année – attire quelque 20 000 visiteurs par jour pendant 3 jours. Un événement majeur, par conséquent, pour les équipes mobilisées sur place.

« Ce Dispositif Prévisionnel de Secours change des autres, raconte Sébastien Thomas, responsable de l’Unité Départementale d’Intervention de l’Ordre de Malte du Finistère (UDIOM 29) et Chef de Dispositif Adjoint sur le Festival du Bout du Monde. Avec l’ambiance des concerts et des festivaliers, le public a une autre approche des secouristes ».

Bien en amont, il a pour mission de tout mettre en place, avec le chef de dispositif et le pôle médical, notamment. Il faut aussi gérer le matériel et les hébergements (soit au camping du festival, soit à la base nautique, tout près) des 62 secouristes, venus de 12 unités différentes.

Pour assurer la sécurité des festivaliers, les secouristes de l’Ordre de Malte France arrivent sur place dès la veille du festival soit le jeudi 3 août, cette année, et ils ne repartent que le lundi matin, le temps de tout ranger.

Des interventions en tous genres

Bertille suit des études d’infirmière. À 22 ans, elle est secouriste au sein de l’l’UDIOM 44 depuis déjà 3 ans. Cette année, elle participait au DPS du « Bout Du » pour la deuxième année consécutive. « Il y a de nombreux artistes et de nombreux « collègues » des autres UDIOM mobilisés aussi. Tout le monde se connaît, se retrouve et les types d’interventions sont variés. Ça va de la bobologie de base à de la grosse traumatologie », raconte-t-elle avec beaucoup d’enthousiasme.

Sur l’ensemble du festival cette année, les secouristes ont compté près de 580 interventions. « Une année très calme », commente le chef de dispositif adjoint. « Il y a eu des années à 900 interventions ». Cette année, une douzaine d’interventions ont entrainé des transferts vers les hôpitaux du département. « Quand le VPSP[i] part avec une équipe, sachant que l’hôpital le plus proche est à 50 minutes du site du festival, il faut compter au minimum 2h30 de mobilisation, sachant que les équipes tournent toutes les 6 heures. »

Malgré une arrivée sur site « les pieds dans l’eau », le festival lui-même s’est déroulé dans d’excellentes conditions climatiques, si bien que les festivaliers ont fini en tongues. Une ambiance qui donne envie aux secouristes d’y revenir d’une année à l’autre… Pourquoi pas vous ?

Pour rejoindre les équipes de secouristes de l’Ordre de Malte France, cliquez ici.

[i] Véhicule de premiers secours à personnes

Chaque jour, nous agissons auprès des plus fragiles. Aidez-nous à les soutenir !

Actualités qui pourraient vous intéresser

Secourisme - 12.04.2024

L’Ordre de Malte France aux côtés d’autres associations agréées de sécurité civile lance un appel aux pouvoirs publics


Secourisme - 06.03.2024

Salon de l’Agriculture 2024 : les secouristes de l’Ordre de Malte France au rendez-vous


Secourisme - 23.11.2023

Jeux de Paris 2024 : rejoignez les secouristes de l’Ordre de Malte France !


Toutes les actualités


Comment agir avec nous ?

Nous soutenir
Nous soutenir

Faire un don, c’est soutenir l’action de nos bénévoles. Ils nous permettent d'aider chaque année des millions de personnes.

Devenir Bénévole
Devenir Bénévole

Un engagement sur-mesure près de chez vous en fonction de votre disponibilité et de vos aspirations.

Se former
Se former

Faites le choix de devenir un acteur de sécurité civile en vous formant aux gestes qui sauvent.