Sanitaire -Médico-social - Publié le 21/03/2024 Lecture 5 min

Autisme : Etienne Pot, délégué interministériel à la stratégie nationale pour les troubles du neurodéveloppement à la Maison d’Ulysse

Le mardi 12 mars, Étienne Pot, délégué interministériel à la stratégie nationale pour les troubles du neuro-développement, est allé à la rencontre des résidents, des familles et des professionnels de la Maison d’Ulysse, à Bullion (78). Une visite importante pour l’établissement.

L’Ordre de Malte France est le gestionnaire, depuis près de 20 ans, de cet établissement qui accompagne des personnes en situation de handicap qui relèvent des TND et plus particulièrement du Trouble du Spectre de l’Autisme (avec troubles associés).

Étienne Pot, médecin de santé publique, a été nommé délégué interministériel à la stratégie nationale pour les troubles du neuro-développement : autisme, Dys, TDAH, TDI[i], le 8 novembre dernier.

Introduite par Aurélien Bourdeau, directeur de l’établissement et par Jacques Boulot, directeur des établissements et des services sanitaires et médico-sociaux de l’Ordre de Malte France, sa visite avait pour objectif de faire le lien entre les orientations du plan énoncé dans la stratégie nationale et leur mise en pratique dans un établissement comme la Maison d’Ulysse.

 

Bien former les professionnels

« L’un des enjeux très forts de cette stratégie est la formation de tous les professionnels (…), afin qu’ils puissent monter en compétence », a affirmé Étienne Pot dès ses premiers échanges avec les personnes réunies ce jour-là. Une réalité que partage l’association au sein de ses établissements, et qu’elle met en pratique en proposant, depuis longtemps, aux personnels de se former régulièrement (formations qualifiantes et formations spécifiques sur les TND/TSA).

Déployée depuis 2023 et prévue pour courir jusqu’à 2027, cette stratégie veille à la prise en compte des besoins spécifiques aux personnes porteuses d’autisme, Dys, TDAH, TDI. La formation des professionnels y occupe une place centrale. Il s’agit d’offrir de meilleures conditions d’accompagnement aux résidents, à leurs familles et aux aidants en général.

Favoriser le diagnostic précoce

Le délégué interministériel a également insisté sur l’importance du diagnostic, et cela dans le but de mieux orienter les personnes concernées. « La deuxième chose fondamentale, et c’est là que j’ai besoin de l’Ordre de Malte France et des autres associations (…), c’est le diagnostic. (…) Nous ne sommes pas encore à niveau (…) pour mieux intervenir dans les parcours de vie, les orientations d’enfants et d’adolescents. Aujourd’hui, ce rattrapage diagnostic est fondamental (…) On a encore aujourd’hui trop de personnes sans solution. », a-t-il poursuivi. (L’Ordre de Malte France compte aujourd’hui deux équipes diagnostic mobiles sur deux départements).

De gauche à droite : Aurélien Bourdeau, directeur de la Maison d'Ulysse, Jacques Boulot, directeur des établissements et des services sanitaires et médico-sociaux de l'Ordre de Malte France et Etienne Pot, délégué interministériel. Crédit : Ordre de Malte France.

Le parcours diagnostique est encore très complexe en France. C’est pourquoi, la stratégie nationale a aussi pour objectif de le rendre plus lisible et plus accessible. « Cela implique notamment un lien beaucoup plus fort avec les familles (…) », a souligné le délégué interministériel.

En parallèle, des travaux d’ampleur sont en cours afin de mieux penser et rendre possible l’accueil de plus de personnes porteuses de troubles du neuro-développement à l’école. Selon le délégué interministériel, il faut aller vers plus de lien entre les établissements et le milieu ordinaire. Une vision des choses déjà opérée par l’Ordre de malte France, notamment à la Maison Saint-Fulbert à Lèves (28) qui accueille plusieurs résidents en capacité de travailler dans des structures spécifiques, avec des aménagements d’horaires ou à travers l’habitat inclusif à Lucé (28) où des résidents vivent en quasi-autonomie dans des appartements qu’ils louent grâce à des revenus qu’ils touchent eux-mêmes, avec l’aide d’un éducateur spécialisé.

« (…) Je suis convaincu que les associations gestionnaires peuvent être un soutien. (…) Je compte sur vous pour nous accompagner sur ces questions (…) », a souligné Etienne à la fin de sa visite.

Etienne Pot a pu, notamment, se rendre au jardin thérapeutique lors de sa visite à la Maison d'Ulysse. Crédit : Ordre de Malte France.

Étienne Pot s’est rendu auprès d’une unité de vie où il a discuté avec plusieurs personnes accueillies et accompagnants ou professionnels socio-éducatifs. Il a également visité les parties extérieures de l’établissement comme le jardin thérapeutique, la ferme pédagogique, etc.

À la fin de la visite, la mère de l’un des résidents de l’établissement, également Présidente du Conseil de la Vie Sociale, a attiré l’attention du délégué interministériel sur les activités proposées aux résidents. « Elles ont beaucoup de sens. Et tout cela se fait avec beaucoup de bienveillance. Il y a un vrai respect de chaque personne ». « On le voit et c’est fondamental », lui a répondu Etienne Pot.

Les troubles du neuro-développement en quelques chiffres en France* :
Les troubles du neurodéveloppement concernent 1 personne sur 6.
L’autisme concerne 1 à 2% de la population.
Source : Ministère du Travail, de la Santé et de la Solidarité

L’Ordre de Malte France gère 8 structures qui accueillent des personnes (enfants et adultes) vivant avec autisme.
L’association accompagne près de 400 personnes en situation d’autisme ou de handicap mental. *
*Données 2023

 

[i] Dys : troubles spécifiques du langage et des apprentissages. TDAH : Trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité. TDI : Trouble dissociatif de l’identité (deux ou plusieurs identités prennent tour à tour le contrôle d’une même personne).

Chaque jour, nous agissons auprès des plus fragiles. Aidez-nous à les soutenir !

Actualités qui pourraient vous intéresser

Sanitaire -Médico-social - 29.05.2024

Relais de la flamme olympique : d’anciens patients de l’Ordre de Malte France à l’honneur


Sanitaire -Médico-social - 14.02.2024

La qualité de l’accompagnement des résidents, priorité des établissements médico-sociaux de l’Ordre de Malte France


Sanitaire -Médico-social - 05.12.2023

Maison d’Accueil Spécialisée Saint-Jean de Malte de Paris : des travaux pour le bien-être des résidents et des collaborateurs


Toutes les actualités


Comment agir avec nous ?

Nous soutenir
Nous soutenir

Faire un don, c’est soutenir l’action de nos bénévoles. Ils nous permettent d'aider chaque année des millions de personnes.

Devenir Bénévole
Devenir Bénévole

Un engagement sur-mesure près de chez vous en fonction de votre disponibilité et de vos aspirations.

Se former
Se former

Faites le choix de devenir un acteur de sécurité civile en vous formant aux gestes qui sauvent.