COVID-19 : LA MARAUDE MÉDICALE DES HAUTS-DE-SEINE VACCINE LES PERSONNES DE LA RUE

Boulogne-Billancourt, le 30 septembre 2021. Il est 20 heures, l’équipe de la maraude médicale des Hauts-de-Seine se met en route comme chaque jeudi, afin d’aller à la rencontre des personnes de la rue. Pourtant, cette soirée revêt une importance toute particulière : le docteur Guy Lessieux, médecin bénévole de l’Ordre de Malte France, débute la vaccination des personnes sans-abri volontaires – un enjeu primordial pour leur santé.

DES POPULATIONS PARTICULIÈREMENT EXPOSÉES AU COVID-19

« Je suis content pour eux, pour leur santé », témoigne le docteur Guy Lessieux, responsable de la maraude médicale des Hauts-de-Seine. La grande précarité fragilise les personnes sans-abri et nombre d’entre eux multiplient les facteurs de comorbidité. La vie dans la rue les exposant d’avantage au Covid-19, la vaccination est fondamentale afin de les protéger au mieux. Pourtant, cette population, déjà durement affectée par la crise sanitaire, a peu été intégrée à la stratégie vaccinale nationale. En cause ? La difficulté du suivi tant administratif que pour les rendez-vous en centre de vaccination et l’administration de la deuxième voire troisième dose.

 

UN PROTOCOLE DE VACCINATION OPTIMAL

Les équipes de l’Ordre de Malte France ont ainsi travaillé durant plusieurs semaines sur un protocole de vaccination. Ce dernier permet d’assurer une prise en charge optimale des personnes sans-abri. En effet, la maraude médicale des Hauts-de-Seine se rend directement à leur rencontre et permet de les vacciner dans le véhicule médicalisé, leur évitant ainsi des déplacements parfois compliqués jusqu’à un centre de vaccination.

Le camion de la maraude médicale dispose d’un cabinet de consultation et garantit l’intimité indispensable aux patients lors de l’auscultation. Après la vaccination des personnes volontaires, le médecin les garde en observation durant quinze minutes. L’occasion de vérifier leur état de santé général, de répondre à leurs questions, de les rassurer et de les aider à renouer avec les soins et la préservation de leur santé, souvent négligée.

 

 

RASSURER LES PATIENTS, UNE ÉTAPE INDISPENSABLE

Rico vit dans la rue depuis 16 ans et se questionne sur l’intérêt, pour lui, de se faire vacciner. Avec chacune des personnes rencontrées, le docteur Guy Lessieux prend le temps nécessaire afin de les rassurer et de leur offrir une écoute. La vaccination des personnes de la rue, parfois très réfractaires, suppose un travail de pédagogie. Si tous n’acceptent pas immédiatement de se faire vacciner, certains demandent conseil au médecin de l’Ordre de Malte France, qu’ils connaissent souvent depuis de nombreuses années. Fatiha, 61 ans, refusait jusqu’alors le vaccin, mais elle accorde une grande confiance à l’équipe de la maraude médicale qui lui rend visite chaque semaine. Après avoir demandé conseil à Guy Lessieux, elle a accepté qu’il la vaccine – une étape primordiale pour cette femme qui doit se rendre à l’hôpital à la fin du mois.

Chaque jour, nous agissons aux côtés des bénévoles. Vous pouvez nous soutenir aujourd’hui.

Actualités qui pourraient vous intéresser

Solidarité - 25.10.2021

Solidarité : la Guyane lance sa maraude sociale


Solidarité - 09.10.2021

RAPPORT D’ACTIVITÉ 2020 : « ACCUEILLIR, SECOURIR, SOIGNER, ACCOMPAGNER »


Solidarité - 04.06.2021

UDIOM 29, 44 et 56 : l’union fait la force !


Toutes les actualités


Comment agir avec nous ?

Nous soutenir
Nous soutenir

Faire un don, c’est soutenir l’action de nos bénévoles. Ils nous permettent d'aider chaque année des millions de personnes.

Devenir Bénévole
Devenir Bénévole

Un engagement sur-mesure près de chez vous en fonction de votre disponibilité et de vos aspirations.

Se former
Se former

Faites le choix de devenir un acteur de sécurité civile en vous formant aux gestes qui sauvent.