Open menu

68e Journée Mondiale des Lépreux

Partager Partager sur Facebook

Les 29, 30 et 31 janvier 2021

68e Journée Mondiale des Lépreux

La lèpre existe toujours !

Une jeune adolescente atteinte de la lèpre témoignait il y a quelques mois à nos équipes : « J’ai été dépistée à l’âge de 10 ans par mon père, qui est lui-même un ancien malade de la lèpre. Je ne me souviens plus comment la maladie est apparue. Le seul souvenir qui me revient est, qu’à un moment, j’avais perdu la force musculaire de mes deux mains, m’empêchant alors d’écrire ».

Aujourd'hui encore, la lèpre fait des ravages :

chiffres JML 2021

*Source : Organisation Mondiale de la Santé

Maladie de la misère, de l'ignorance et de la honte, la lèpre touche les populations isolées, coupées des systèmes de santé. Stigmatisés, les lépreux souffrent de cette maladie mais aussi d'exclusion.

Acteur historique majeur de ce combat, l'Ordre de Malte France intervient dans 11 pays touchés par la lèpre : dépistage et soinstraitement chirurgical des séquellesréhabilitation et réinsertion, et formation du personnel soignant.

Les 29, 30 et 31 janvier 2021, aidez-nous à poursuivre ce combat,
qui ne prendra fin qu'avec l'éradication complète de la maladie.

Je fais un don

Ils témoignent...

picto temoignage

 

La lèpre bouleverse la vie des personnes touchées et de leurs proches. Voici les témoignages d’un soignant et d’un patient pour évoquer la maladie et donner une lueur d’espoir.

 

Le témoignage du DR Lahla Fall

Photo de Lahla Fall, dermatologue spécialiste de la lèpre au centre hospitalier de l’ordre de malte à Dakar © S. Cherkaoui

« (…) la lèpre est une maladie de la pauvreté qui nécessite des soins coûteux et longs en cas de complications chez des patients très démunis. Les malades infectés par la lèpre sont stigmatisés du fait de l'absence de sensibilisation de la population. Chez les 10-15 ans et 20-40 ans, le dépistage est trop tardif et arrive au stade d'invalidité (il y a même quelques cas d'enfants âgés de moins de 5 ans pour lesquels il n'existe pas de forme pédiatrique des traitements anti-lépreux). Enfin, les malades affectés par la lèpre et leur famille sont peu suivis et accompagnés au niveau psychosocial. » 

Lire le témoignage complet

Crédit photo : S. Cherkaoui

Le témoignage d’un homme de 52 ans atteint de la lèpre

Photo d'un homme de 52 ans atteint de la lèpre © OMF

« La maladie s'est déclarée il y a plus de 5 ans par des douleurs au niveau des mains et des gonflements aux pieds. (…) Au début, quand j’ai su que j’avais la lèpre, j’en ai parlé à ma femme et à ma famille. J’ai été stigmatisé au début, mais ma femme m’a toujours soutenu et accompagné. Aujourd’hui, je suis guéri de la maladie mais je présente quelques séquelles comme un problème de sensibilité des plantes des pieds et des paumes des mains. »

Lire le témoignage complet

  

Crédit photo : Ordre de Malte France

Ils comptent sur vous !

Femmes et hommes atteints de la lèpre

Crédit photo : S. Cherkaoui

Je fais un don

Nos actions sur le terrain

Nos équipes interviennent dans 11 pays* en Afrique et en Asie du Sud-Est. Chaque année, près de 30 000 personnes sont traitées de la lèpre et de ses complications. Pour détecter au plus tôt la maladie et pour soigner et rééduquer les personnes atteintes de la lèpre, l'Ordre de Malte France a formé au cours des 50 dernières années, plus de 500 médecins africains, français, vietnamiens et cambodgiens.

 

JML2020 nos actions terrain lepre 4    JML2020 nos actions terrain lepre 4

JML2020 nos actions terrain lepre 4    JML2020 nos actions terrain lepre 4

 

*Sénégal, Guinée Conakry, Cameroun, Congo, Bénin, Mauritanie, Mozambique, Vietnam, Cambodge, Laos et Madagascar.

La lèpre : pour en savoir plus

Due à un bacille appelé Mycobacterium Leprae, la lèpre est une maladie infectieuse chronique évoluant très lentement (de 2 à 20 ans d'incubation). Elle affecte principalement la peau, les nerfs périphériques, les muqueuses des voies aériennes supérieures et les yeux. Il n'existe pas de vaccin à ce jour, mais il y a un traitement par polychimiothérapie (PCT) peu onéreux et qui a fait ses preuves.

Comment vous engager ?

Outils de communication

Contact

Contact presse

Image 7
01 53 70 74 70
Mail

Direction Ressources, Marketing et Communication
Géraldine BARRAL
01 55 74 53 34
Mail