Tout savoir sur les symptômes du coronavirus

© ORDRE DE MALTE France

 

Durant cette situation sanitaire inédite liée au Covid-19, l’Ordre de Malte France continue et intensifie son accompagnement auprès des populations en grande précarité. Cette mobilisation permanente témoigne d’une importance capitale : pour se protéger soi et autrui, nous devons connaître les symptômes. Véritables signaux d’alarmes, nous décryptons en détails les différents symptômes du coronavirus.

 

Comment reconnaître les symptômes du Coronavirus ?

Le Covid-19, communément appelé coronavirus, est une maladie infectieuse respiratoire et virale particulièrement contagieuse qui s’est répandue très rapidement. Elle a ainsi donné lieu à une pandémie à l’échelle mondiale dont les personnes vulnérables ne sont clairement pas à l’abri. Si une grande partie des personnes atteintes par cette maladie ne présente que de faibles symptômes, certaines en revanche se retrouvent dans un état de santé critique. Il semblerait que certains signes du coronavirus soient plus fréquents que d’autres. Qu’en est-il en réalité ?

 

Les symptômes du coronavirus les plus fréquents

L’OMS a observé la récurrence de certains symptômes chez les personnes testées positives au Covid-19. Isolés, les signaux suivants ne signifient pas systématiquement que la personne est porteuse du coronavirus. Rappelons-nous que tout au long de l’année, il y a des risques de contracter diverses maladies plus communes comme la grippe, le rhume ou encore l’angine. Pour autant, si vous, ou quelqu’un de votre entourage, avez plusieurs des symptômes suivants, il est nécessaire d’appeler un médecin qui saura évaluer la situation et vous conseiller sur les démarches à suivre.

 

Les symptômes les plus fréquents repérés chez les personnes infectées par le Covid-19 sont :

 

  • De la fièvre : la température corporelle moyenne d’un être humain varie de 36,5°C à 37,5°C. On estime que la fièvre intervient lorsque la température est supérieure ou égale à 38°C. La personne contaminée ressent une sensation de frissons avec des variations de ressentis chauds à froids.
  • Des maux de tête : un patient sur cinq atteint du coronavirus témoigne de maux de tête légers à intenses, parfois accompagnés de vertiges.
  • Une toux sèche : la toux liée au coronavirus ne donne pas lieu à l’expectoration. En général, la toux sèche survient en cas d’irritation de la gorge. Elle va servir à nettoyer les voies respiratoires et les poumons de toute gêne durant la respiration.
  • Une fatigue inhabituelle : la personne atteinte peut se sentir exténuée au point de devoir rester allongée. On estime qu’une personne sur trois, infectée par la maladie, ressent une fatigue intense.

 

À noter que la durée d’incubation du virus est en moyenne de 5 jours avec des variations extrêmes entre 2 et 12 jours d’incubation. Malgré les ressemblances entre les symptômes de la grippe et ceux du Covid-19, les médecins estiment que la différence majeure est l’aspect insidieux du virus. Les symptômes du coronavirus arrivent très progressivement tandis que la grippe survient de manière plus brutale.

 

D’autres symptômes du virus, plus rares

D’autres signes de l’infection du coronavirus sont plus rares mais notables. Le 20 mars, le directeur général de la Santé J. Salomon s’est exprimé à propos du conseil professionnel des spécialistes d’ORL (oto-rhino-laryngologie). Une disparition brutale de l’odorat, sans obstruction nasale, aurait été observée chez les personnes atteintes du Covid-19. Ce signe serait parfois accompagné d’une perte de goût. Ces symptômes apparaîtraient le plus souvent chez les jeunes.

 

On compte donc également parmi les symptômes du Covid-19 :

  • Une anosmie : Il s’agit de la perte de l’odorat, totale ou partielle. Ce symptôme arrive de manière brutale, ce n’est donc pas progressif et pas lié non plus à une sensation de nez bouché.
  • Une agueusie : ici il s’agit de la perte de goût. C’est le signe qui accompagne le plus la disparition de l’odorat.

 

Mais aussi :

  • Des courbatures : elles s’apparentent à des douleurs musculaires comme au lendemain d’un effort sportif soutenu. La personne ressent une sorte de rigidité musculaire et sent sa force musculaire diminuée.
  • La gorge irritée : directement liée à la toux sèche, il s’agit de picotements, d’une sensation de brûlure avec parfois des difficultés à avaler.
  • Troubles digestifs : ils se traduisent par une diarrhée et des vomissements.
  • Maux de ventre : ça se traduit par des douleurs abdominales intenses.
  • Éternuements : tout comme pour un rhume, la personne aura des éternuements réguliers.

 

Soyons vigilants quant à la santé des personnes de notre entourage.

 

Quels sont les symptômes du Covid-19 dans sa forme la plus grave ?

Deux aspects de la maladie inquiètent particulièrement les médecins : le virus se répand vite car il est très contagieux, et les personnes infectées peuvent transmettre la maladie sans forcément avoir présenté de symptômes de prime abord. La contagion augmentant le nombre de cas de Covid-19, le risque de létalité – bien que très faible – augmente également. Dans sa forme la plus grave, le coronavirus présente les symptômes suivants :

 

  • Une dyspnée : sensation d’oppression sur la cage thoracique.
  • Une respiration plus rapide : la personne a du mal à inspirer longuement dans ses poumons et doit donc respirer plus rapidement ce qui peut provoquer une gêne respiratoire.
  • Une faible teneur en oxygène dans le sang : la contamination vient perturber les voies respiratoires. Il y a donc un mauvais échange d’oxygène entre les poumons et le sang, d’où la sensation d’affaiblissement.
  • Les personnes dans un état critique rencontrent une insuffisance organique ou respiratoire.
  • Perte d’élocution ou de motricité : la fatigue intense et le manque d’oxygène dans le sang affectent les capacités d’élocution – soit d’expression par le langage – et la motricité, à savoir, la coordination des mouvements. La personne a besoin de repos pour reprendre des forces et retrouver ses capacités.

 

À noter que la fièvre et les signes respiratoires n’interviennent que 3 jours après l’apparition des premiers symptômes.

 

Quelles sont les personnes à risque ?

Par ses actions via le dispositif d’urgence sanitaire Soli’Malte, l’Ordre de Malte France est confrontée aux personnes ayant le plus de risques de contracter le Covid-19. Mais qui sont les personnes les plus à risque durant la pandémie de coronavirus ?

 

Pour répondre à ces interrogations, le 20 avril, le HCSP (Haut Conseil de la Santé Publique) a mis à jour la liste des personnes à risque de forme grave de Covid-19.

  • Toute personne âgée de 65 ans et plus (tout en restant vigilant vis-à-vis des personnes de plus de 50 ans) ;
  • Les personnes présentant des pathologies chroniques respiratoires de type asthme sévère, syndrome d’apnées du sommeil, broncho pneumopathie obstructive, mucoviscidose, fibrose pulmonaire ;
  • Les personnes ayant des antécédents cardiovasculaires du type ATCD, accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, hypertension artérielle complexe (liée à des complications rénales, vasculo-cérébrales et cardiaques), insuffisance cardiaque, chirurgie cardiaque ;
  • Les diabétiques insulino-dépendants ou qui présentent des complications secondaires à leur pathologie. Les personnes diabétiques devront rester attentives à un éventuel déséquilibre de leur diabète, comme pour toute maladie virale. Au contraire, une amélioration de leur diabète aura tendance à être un aspect positif allant à l’encontre d’une éventuelle infection liée au Covid-19.
  • Les patients ayant une insuffisance rénale chronique dialysée ;
  • Les personnes en situation d’obésité, dont l’indice de masse corporelle est supérieur à 30kg/m² ;
  • Les personnes malades atteintes d’un cancer évolutif, sous traitement (hors hormonothérapie).

L’Ordre de Malte France accompagne quotidiennement les personnes les plus démunies, les plus pauvres, parfois sans couverture sociale. Les personnes âgées, celles ayant des vulnérabilités physiques et mentales, ou bien les personnes ayant des maladies voire des comorbidités sont également accompagnées par l’Ordre de Malte France. Ces individus sont considérés comme “à risque” et souffrent d’exclusion sociale. En temps d’épidémie, il est indispensable que nous agissions pour les soutenir. Agissez avec nous.

Face aux variations de symptômes chez les patients infectés, on peut se demander pourquoi le virus agit de différentes manières suivant les personnes ? Au-delà des risques liés aux comorbidités, les chercheurs expliquent ces différences par un fait simple : le coronavirus aurait plusieurs souches dont certaines bien plus virulentes que les autres. C’est pourquoi il est essentiel de se protéger et de protéger son entourage.

 

Peut-on avoir le coronavirus sans le savoir ?

Une question récurrente parmi les personnes accompagnées par les équipes de l’Ordre de Malte France est “puis-je avoir le coronavirus sans le savoir ?”. Sans vouloir faire de généralités, la réponse est bien évidemment “oui, il est possible d’avoir contracté le virus sans le savoir”. Et ce pour deux raisons : Le gouvernement n’est aujourd’hui pas en capacité de tester tout le monde. D’autre part, la durée d’incubation est assez longue (en moyenne 5 jours). Cette durée augmente le risque qu’une personne en contamine une autre, voire plusieurs, sans même avoir ressenti de symptômes.

 

Se protéger et protéger les autres au quotidien : les bonnes pratiques

L’Ordre de Malte France a réorienté toutes ses ressources pour pallier aux nouveaux besoins notamment par le déploiement de l’initiative Soli’Malte. Ce dispositif d’urgence sanitaire permet d’allier les compétences des secouristes au dévouement des bénévoles pour prodiguer aux personnes démunies des premiers soins, des paniers alimentaires, des kits d’hygiène ou encore une oreille attentive.

A votre échelle, vous aussi pouvez avoir un impact positif en cette période. Pour lutter contre la propagation de la maladie, le gouvernement a mis en place des mesures sanitaires à suivre au quotidien :

 

  • Respectez les mesures de distanciation sociales au maximum.
  • Portez un masque.
  • Lavez-vous les mains très régulièrement, à l’aide d’une solution hydroalcoolique si vous n’avez pas de savon à disposition.
  • Toussez ou éternuez dans un mouchoir ou dans votre coude.
  • Utilisez un mouchoir à usage unique puis jetez-le à la poubelle.
  • Limitez les interactions sociales, certaines personnes peuvent transmettre le virus sans en ressentir les symptômes.
  • Saluez sans serrer la main, n’embrassez personne.

 

Restons mobilisés durant cette période sanitaire, respectons ensemble les gestes barrières pour contribuer à la protection de notre entourage. Chaque geste compte alors appliquons ces recommandations autant que possible.

 

Rappel : Que faire en cas de symptômes ?

Vous pensez avoir ces symptômes mais vous n’êtes pas encore testé positif au virus ? Il est impératif de protéger votre entourage. Tout d’abord vous devez rester chez vous et limiter le contact avec d’autres personnes. Pour faire évaluer votre état de santé par un médecin, ne vous rendez pas à son cabinet : ce serait risquer de répandre la contamination à d’autres personnes. Privilégiez l’appel téléphonique avec votre médecin ou bien vous pouvez contacter le numéro de la permanence de soins de votre région. (Source : https://solidarites-sante.gouv.fr/)

 

Prenez votre température deux fois par jour, ne prenez pas d’anti-inflammatoire sans avis de votre médecin. Attention : si vous avez des difficultés respiratoires appelez le 15 (ou contactez le 114 pour les personnes sourdes ou malentendantes). Ne recevez personne à votre domicile et restez si possible dans une pièce séparée de vos proches. Protégez-vous, protégez vos proches.

Vous souhaitez soutenir les actions de l’Ordre de Malte France ? Faites un don, chaque geste compte.

Nos autres actions en matière de Covid-19

Nos actions contre le Coronavirus en France
Covid-19

Nos actions contre le Coronavirus en France

Virus, confinement, contamination, gestes barrières, charge virale, etc. depuis le début de l’année, ces mots se sont naturellement immiscés dans notre vocabulaire de tous les jours. Sur le terrain, les effets de la pandémie du Coronavirus sont multiples. [...]

Le point sur les traitements contre le coronavirus
Covid-19

Le point sur les traitements contre le coronavirus

© ORDRE DE MALTE France   Encore trop peu connu par la communauté scientifique, il n'existe à ce jour pas de traitement contre le coronavirus diffusé à grande échelle. Pourtant, des centaines de laboratoires présents sur tous les [...]

Origines du coronavirus : le vrai / faux
Covid-19

Origines du coronavirus : le vrai / faux

© Manuela_HÜE   Plusieurs mois après le déconfinement, la pandémie de coronavirus semble presque un sombre souvenir pour certains. Pourtant, les risques sont toujours présents et les acteurs de l’Ordre de Malte France le savent bien : quotidiennement au [...]

Comment agir avec nous ?

Nous soutenir
Nous soutenir

Faire un don, c’est soutenir l’action de nos bénévoles. Ils nous permettent d'aider chaque année des millions de personnes.

Devenir Bénévole
Devenir Bénévole

Un engagement sur-mesure près de chez vous en fonction de votre disponibilité et de vos aspirations.

Se former
Se former

Faites le choix de devenir un acteur de sécurité civile en vous formant aux gestes qui sauvent.