Solidarité - Publié le 09/01/2024 Lecture 4 min

Plan grand froid : L’Ordre de Malte France poursuit et renforce ses actions

Alors que l’hiver avait démarré dans une relative douceur, en quelques heures, les températures ont subitement chuté. Dans de nombreux départements, les préfectures se sont préparées au Plan « Grand Froid ». Sur le terrain, les bénévoles de l’Ordre de Malte France agissent et sont disposés à faire plus.

En raison des températures timidement positives en journée, et comprises entre -5 et -10 °C la nuit, les préfectures de différents départements ont déclenché le niveau 1 du plan « Grand Froid » dès le dimanche 7 janvier. Sur le terrain, les équipes de l’Ordre de Malte France répondent présentes : elles poursuivent leurs actions habituelles en cette période d’hiver, et certaines renforcent leurs maraudes pour faire face aux besoins des personnes de la rue.

DES ACTIONS RENFORCÉES DANS CERTAINES VILLES

« À partir de demain, deux équipes partent du siège à l’heure de départ habituelle de la maraude », expose Timothée, maraudeur bénévole engagé au sein de la délégation de l’Ordre de Malte France, basée dans le 15e arrondissement de Paris. Pour le premier soir où cette maraude sera dédoublée, la deuxième équipe sera constituée de jeunes joueurs du Stade français, avec qui l’association fait des maraudes depuis maintenant deux ans.

Dans un premier temps, cette maraude sociale véhiculée se dédouble du 9 au 14 janvier, pour aider davantage de personnes dans le besoin. « Côté logistique, nous avons ce qu’il faut pour fournir les plus fragiles à court terme. Les équipes sont en train de se constituer et nous aurons nos plannings bien remplis pour assurer en cette semaine un peu particulière », poursuit Timothée. Même chose dans les départements des Yvelines et du Val d’Oise : les maraudes vont voir leurs effectifs renforcés, au moins pour cette semaine.

Une maraude véhiculée à Strasbourg. Crédit : Ordre de Malte France.

ET DES ÉQUIPES PRÊTES À SE MOBILISER DAVANTAGE DANS D’AUTRES VILLES

Ailleurs sur le territoire, les équipes de l’Ordre de Malte France se tiennent prêtes à se mobiliser davantage si le Plan « Grand Froid » venait bien à être déclenché. Illustration dans la ville de Clermont-Ferrand où le plan n’est pas déclenché pour le moment mais où l’Ordre de Malte France est membre d’un collectif associatif mobilisé sur un gymnase. Celui-ci a été ouvert spécialement pour les personnes sans-abri. « Nous serons peut-être appelés pour servir le dîner », dit, prudemment, Patrice Vermeulen, le délégué du Puy-de-Dôme.

À Colmar, la délégation du Bas-Rhin assure ses deux maraudes hebdomadaires habituelles, mais en rallongeant un peu leur durée. La situation est la même sur l’ensemble des départements où l’Ordre de Malte est implanté. « On est simplement prêts à réagir pour augmenter les cadences des maraudes si nécessaire », conclut Serge Gaussin, le délégué du Haut-Rhin et du territoire de Belfort. Réagir vite et adapter son action face aux besoins des plus fragiles, voilà ce qui anime au quotidien des équipes de l’Ordre de Malte France. La chute soudaine des températures donne ainsi un exemple supplémentaire de ce qui fait la raison d’être de l’association.

 

Pour rejoindre les bénévoles de l’Ordre de Malte France de votre département, cliquez ici.

Chaque jour, nous agissons auprès des plus fragiles. Aidez-nous à les soutenir !

Actualités qui pourraient vous intéresser

Solidarité - 28.02.2024

Une nouvelle maraude médicale fluviale en Guyane


Solidarité - 05.02.2024

L’Ordre de Malte France développe ses activités dédiées aux plus précaires à Nice


Solidarité - 29.01.2024

Legs : un acte de générosité en faveur des plus fragiles


Toutes les actualités


Comment agir avec nous ?

Nous soutenir
Nous soutenir

Faire un don, c’est soutenir l’action de nos bénévoles. Ils nous permettent d'aider chaque année des millions de personnes.

Devenir Bénévole
Devenir Bénévole

Un engagement sur-mesure près de chez vous en fonction de votre disponibilité et de vos aspirations.

Se former
Se former

Faites le choix de devenir un acteur de sécurité civile en vous formant aux gestes qui sauvent.