Solidarité - Publié le 24/04/2024 Lecture 5 min

Le respect des dernières volontés, un engagement fort de l’Ordre de Malte France

dernières-volontés-ordre-de-malte-france
Ordre de Malte France. Une cérémonie en la mémoire de Madame D., testatrice de l’Ordre de Malte France, a eu lieu en mars dernier, en l’église Notre-Dame-de-l’Assomption.

Une vie dédiée aux autres qui s’achève par la transmission de son patrimoine à une association comme l’Ordre de Malte France, dont les activités sont centrées sur le service des personnes fragiles… quoi de plus cohérent ? La générosité des testateurs n’a pas de limite et l’Ordre de Malte France en a encore eu une parfaite illustration récemment, avec les dernières volontés de Annie D.

Fille d’un officier de gendarmerie, Annie D., diplômée de l’Ecole normale de Pontoise et titulaire d’une licence d’histoire, se tourne finalement vers l’enseignement maternel. Veuve après quelques mois de mariage, elle retourne vivre à Taverny (Oise), près de sa famille, et finit sa carrière comme directrice d’une école maternelle.

Personnalité dévouée et discrète, très appréciée par ses collègues et les enfants, la fin de sa vie est marquée par la maladie et la solitude, le désir de ne pas « gêner » l’ayant peu à peu isolée. Le lendemain de sa mort survenue le 10 décembre 2023, selon ses dernières volontés, son corps est remis à l’Ecole de chirurgie de Paris. Un dernier geste de générosité totalement gratuit… tout comme son testament en faveur de l’Ordre de Malte France.

 

Au plus près des dernières volontés

Vincent Lazzarin, responsable Relations Testateurs de l’association, explique :

« Nous avions été avertis que l’association était légatrice universelle en juillet 2020 mais n’avions pas de contact avec Madame D. Nous avons eu à cœur de respecter à la lettre ses dernières volontés, comme chaque fois d’ailleurs que, dans un testament, on nous demande des « charges » ou des « contreparties ». Madame D. voulait ainsi en particulier une messe pour elle-même et son mari l’année de son décès : nous avons échangé avec le prieuré Saint-Benoît, à Chérence (95), où seront célébrées deux messes pour le repos de leurs âmes, les 25 et 26 juillet prochains. Selon ses autres souhaits, la tombe de son époux et des caveaux de famille seront fleuris chaque année par nos soins à la Toussaint. »

dernières-volontés-ordre-de-malte-france
Les bénévoles du Val d’Oise ont tout organisé pour la cérémonie en la mémoire de Madame D., avec le prieuré Saint-Benoît.
Crédit photo : Ordre de Malte France

Aussitôt la nouvelle de son décès connue grâce à une personne de confiance désignée à cet effet, les équipes de l’Ordre de Malte France se mobilisent. Le service Legs s’assure de la bonne résolution des diverses charges du testament et de l’exécution de la succession. La direction de la Communication réalise et envoie un faire-part de décès. De son côté, Vincent Lazzarin prévient les proches, se rapproche de la belle-famille pour l’informer du déroulé de la succession et du respect des charges, s’assure de la bonne exécution des dernières volontés de la défunte auprès de l’Ecole de chirurgie de Paris.

 

Il contacte enfin la délégation de l’Oise de l’Ordre de Malte France pour l’organisation d’une cérémonie à Taverny. Touchés eux aussi par l’itinéraire, la générosité et la solitude de la testatrice, le délégué Pierre-Alexandre Montfajon et son équipe de bénévoles s’investissent avec beaucoup de cœur pour cette « mission » peu ordinaire mais bien émouvante. Ils organisent avec le curé une célébration en mémoire de la défunte, en l’église Notre-Dame-de-l’Assomption de Taverny : réalisation de la feuille de chants, rédaction d’un texte d’hommage, accueil des participants.

Cette messe a été célébrée le 9 mars dernier, et avait été, au préalable, annoncée dans l’édition du 95 du « Parisien » par Vincent Lazzarin.  » « Nous voulons rendre encore hommage à Madame D. et lui redonner une identité, à travers notamment ses valeurs, qui vont continuer à vivre grâce aux actions de l’association en faveur des plus précaires que son don va permettre de développer ».

 

 

Pour plus d’information sur les legs, cliquez ici.

Chaque jour, nous agissons auprès des plus fragiles. Aidez-nous à les soutenir !

Actualités qui pourraient vous intéresser

Solidarité - 14.06.2024

Les aides alimentaires : une bouée de sauvetage pour les plus démunis


enfants-non-scolarisés-a-mayotte
Solidarité - 27.05.2024

Solidarité : Mobilisation exceptionnelle pour les enfants non scolarisés à Mayotte


nouvelle-maraude-sociale-a-vannes
Solidarité - 21.05.2024

Les bénévoles de la délégation du Morbihan lancent une nouvelle maraude sociale à Vannes


Toutes les actualités


Comment agir avec nous ?

Nous soutenir
Nous soutenir

Faire un don, c’est soutenir l’action de nos bénévoles. Ils nous permettent d'aider chaque année des millions de personnes.

Devenir Bénévole
Devenir Bénévole

Un engagement sur-mesure près de chez vous en fonction de votre disponibilité et de vos aspirations.

Se former
Se former

Faites le choix de devenir un acteur de sécurité civile en vous formant aux gestes qui sauvent.