Sanitaire -Médico-social - Publié le 01/07/2022 Lecture 5 min

Personnes âgées : Reine fait sa place dans le cœur des résidents de notre EHPAD Saint-Paul

Depuis quelques semaines, les résidents de l’EHPAD Saint-Paul (Saint-Etienne, 42) ont la joie de compter parmi eux une nouvelle résidente. Elle se déplace à 4 pattes et raffole de câlins. Reine, un golden-retriever dressé tout spécialement depuis deux ans pour tenir compagnie aux personnes âgées, prend progressivement sa place au sein de l’établissement.

Tout démarre avec une idée de Margaux, infirmière, et d’Élodie, aide médico-psychologique. Convaincues des bienfaits de la présence d’un animal sur les personnes âgées qu’elles accompagnement au quotidien à l’EHPAD Saint-Paul, elles ont souhaité faire venir un chien dans l’établissement.

C’est auprès de Handi’Chiens, spécialisé dans le dressage, qu’elles ont élaboré leur projet. Une fois le feu vert obtenu, elles se sont données à fond pour préparer un environnement se prêtant à l’accueil d’un chien. Fin avril, elles ont toutes les deux bénéficié d’une semaine de formation avec cette association. Ensuite, chacune a accueilli Reine à tour de rôle à son domicile.

Le bien-être et la stimulation des résidents au cœur du projet

Une fois la formation derrière elles, Margaux et Élodie ont progressivement préparé l’arrivée de Reine auprès des résidents. Et elles n’ont lésiné sur les moyens !  Affiches, photos, consignes aux familles, article sur l’application Illiwap[i], etc. rien n’a été négligé. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Reine a été accueillie à bras ouverts. « Pour l’instant, le programme, c’est câlinage, petits jeux, moments de toilettage avec les résidents. Ils la réclament beaucoup d’ailleurs et elle aime monter sur leurs genoux pour être caressée », dit Margaux d’un ton à la fois attendri et amusé.

 

Avant d’entrer dans le vif du sujet, à savoir les ateliers de médiation animale destinés à favoriser notamment apaisement et reprise de confiance en soi chez les résidents, le premier enjeu consiste à mettre en place un climat propice aux échanges entre la chienne et les résidents.  « Nous ne commencerons vraiment la médiation animale qu’en septembre prochain, précise Margaux. Reine doit s’habituer aux locaux, aux salariés et aux résidents ». En effet, il faut du temps à tous avant de lancer des ateliers où Reine sera totalement au centre de l’attention.

La médiation animale à plus long terme

Il est donc nécessaire d’y aller petit à petit, d’autant plus que pour certains résidents, l’arrivée de Reine est aussi un petit bouleversement. « Elle leur rappelle parfois les chiens qu’ils ont perdus mais, dans l’ensemble, ils sont contents de savoir qu’ils vont de nouveau pouvoir s’occuper d’un animal. Et elle a déjà obtenu de beaux résultats. Je pense à un monsieur un peu fermé, qui ne rit jamais : depuis qu’elle est arrivée, il s’est complètement ouvert. C’est drôle d’ailleurs, dès qu’elle le voit, elle se précipite vers lui ! », poursuit la jeune infirmière.

Même si ce n’est pas pour tout de suite, Margaux réfléchit déjà à la manière dont se fera la médiation animale. « C’est à nous de l’inventer, au fil des jours. Par exemple, on pourra faire des jeux, des marches en double laisse, des parcours de psychomotricité, pour stimuler les résidents. Certains nous accompagneront chez le vétérinaire. (…) Des activités en lien pourront aussi être lancées, comme la fabrication de friandises pour chien. » On l’aura compris, les possibilités sont multiples !

Un immense merci aux donateurs qui se sont mobilisés sur le Défi Malte qui a permis de financer ce beau projet !

 

[i] L’application Illiwap permet de tenir les parents au courant de la vie quotidienne de l’établissement.

Chaque jour, nous agissons auprès des plus fragiles. Aidez-nous à les soutenir !

Actualités qui pourraient vous intéresser

Sanitaire -Médico-social - 05.08.2022

Camp d’été : les jeunes de l’association mobilisés face au handicap


Sanitaire -Médico-social - 14.04.2022

Quand le Foyer Jeanne d’Arc se transforme en plateau de cinéma


Sanitaire -Médico-social - 07.04.2022

Elections et handicap mental : vers une citoyenneté comme les autres


Toutes les actualités


Comment agir avec nous ?

Nous soutenir
Nous soutenir

Faire un don, c’est soutenir l’action de nos bénévoles. Ils nous permettent d'aider chaque année des millions de personnes.

Devenir Bénévole
Devenir Bénévole

Un engagement sur-mesure près de chez vous en fonction de votre disponibilité et de vos aspirations.

Se former
Se former

Faites le choix de devenir un acteur de sécurité civile en vous formant aux gestes qui sauvent.