International - Publié le 24/01/2024 Lecture 3 min

Vietnam : un bus pour les malades de la lèpre

Depuis le printemps dernier, l’Ordre de Malte France a mis à la disposition de l’Hôpital central de la lèpre et de dermatologie de Quyhoa (dans le centre du Vietnam) un bus d’environ 20 places. Son rôle : permettre à des malades de la lèpre de se rendre plus facilement à l’hôpital, afin d’y recevoir les soins nécessaires à leur suivi médical. Une amélioration tangible pour ces personnes très souvent victimes de discrimination.

Fer de lance de la lutte contre la lèpre pour la vaste région des Hauts Plateaux du Centre du Vietnam, l’hôpital central de la lèpre et de dermatologie de Quyhoa est aujourd’hui doté d’un bus qui lui permet de transporter une vingtaine de malades de la lèpre.

Cet investissement vient s’ajouter au soutien annuel qu’apporte déjà par ailleurs l’Ordre de Malte France pour le fonctionnement de l’Hôpital et de ses activités dédiées à la lèpre. Celui-ci s’élève à près de 35 000 euros par an. De cette manière, la prise en charge de ces personnes est facilitée. En effet, en raison de la maladie, l’accès aux transports en commun leur est souvent pénible. C’est pourquoi, jusqu’à la mise en place de ce bus, certains patients pouvaient difficilement recevoir correctement leur traitement.

Un bus qui change tout

Depuis que ce bus est opérationnel, il a permis à plus de cinquante personnes de bénéficier d’une intervention chirurgicale, selon le Docteur Tuan Anh Vu, le directeur de l’hôpital de Quyhoa. Il circule tous les 3 mois et chaque tournée dure environ 5 à 6 jours. Le bus se rend principalement dans les districts du sud et du nord de la province de Gia Lai mais également dans d’autres provinces des Hautes Terres. Ces provinces comptent, en effet, de nombreux malades de la lèpre.

L’histoire de M. Ro O Dinh :

Membre de la minorité ethnique Cho Re, M. Ro O Dinh vit dans le village de Krong Pa, dans la province de Gia Lai, avec sa femme et ses enfants. Les médecins lui ont diagnostiqué la lèpre en 2008.

Depuis, il vit difficilement avec le regard des autres et il s’est replié sur lui-même. Chaque fois que ses voisins l’invitent à des mariages, des réunions ou d’autres événements, il envoie sa femme à sa place.

Dans le passé, lorsqu’il prenait le bus pour se rendre à l’hôpital de Quyhoa pour se faire soigner, il se sentait très gêné. Il n’osait dire à personne ni de quelle maladie il souffrait, ni où il allait se faire soigner. Aujourd’hui, lorsqu’il prend place dans la navette de l’hôpital de Quyhoa, il n’a plus besoin de cacher sa maladie.

Le directeur de l’hôpital de Quyhoa remercie l’Ordre de Malte France, au nom des équipes et des malades, pour son soutien dans la prévention et l’élimination de la lèpre.

 

Pour aider l’Ordre de Malte France à lutter contre la lèpre, cliquer ici.

Chaque jour, nous agissons auprès des plus fragiles. Aidez-nous à les soutenir !

Actualités qui pourraient vous intéresser

International - 26.02.2024

Santé mère-enfant au Togo : l’hôpital d’Elavagnon à la pointe


International - 21.12.2023

Orthopédiatrie au Sénégal : l’espoir d’une vie meilleure pour les enfants souffrant de malformations


International - 13.12.2023

Congo-Brazzaville : le centre de santé Saint Kisito souffle sa dixième bougie !


Toutes les actualités


Comment agir avec nous ?

Nous soutenir
Nous soutenir

Faire un don, c’est soutenir l’action de nos bénévoles. Ils nous permettent d'aider chaque année des millions de personnes.

Devenir Bénévole
Devenir Bénévole

Un engagement sur-mesure près de chez vous en fonction de votre disponibilité et de vos aspirations.

Se former
Se former

Faites le choix de devenir un acteur de sécurité civile en vous formant aux gestes qui sauvent.