Imprimer l'article

La rue est devenu le théâtre d’une grande pauvreté et le manque de logement ou de structures adaptées aux personnes sans-abri est grandissant. Mais pour l’Ordre de Malte France, l’exclusion n’est pas une fatalité. Nous mettons au cœur de nos actions l’accueil et l’accompagnement social des plus précaires, en prenant en compte les besoins et les conditions d’une réinsertion pérenne, dans nos deux structures : le Fleuron Saint Jean et le Fleuron Saint Michel.

Le Fleuron Saint Jean, une main tendue

Jusqu'en août 1999, aucune structure n'accueillait les hommes à la rue avec leur chien. L'Ordre de Malte France et la Fondation 30 Millions d'Amis se sont mobilisés pour répondre à cette situation. Une péniche, le Fleuron Saint Jean, a été réhabilitée à Paris dans le 15e arrondissement.
Ce centre d’accueil et d’hébergement d’urgence, ouvert toute l’année, accueille 50 hommes seuls ou accompagnés de leur chien, en situation de précarité aggravée.
Leur séjour à bord leur permet dans un premier temps, de souffler, d'avoir un toit, puis de reprendre les forces nécessaires pour établir un projet de vie.

Un accompagnement personnalisé

Avec 10 salariés et environ 50 bénévoles réguliers, le Fleuron Saint Jean assure un accueil et un accompagnement inconditionnel. Le profil des 50 hommes accueillis, issus de la rue, ne cesse d’évoluer : la majorité sont non-européens et l’âge moyen diminue fortement depuis 2014 (40,8 ans en 2016). L’accompagnement proposé par le Fleuron Saint Jean doit donc s’adapter à ces évolutions.
Tous les passagers accueillis pour une durée de 3 mois minimum sont suivis par un travailleur social, afin de formaliser leur projet et de fixer les axes prioritaires à travailler.

L’accompagnement social concerne :

L’organisation et l’animation à bord

Le Fleuron Saint Jean est ouvert 365 jours par an. Les passagers sont hébergés dans des cabines doubles.
L’équipe salariée s’appuie sur l’investissement de bénévoles qui assurent chaque soir des missions d’accueil, de préparation et de service des repas et d’animation, dans un esprit convivial. Ces repas sont des occasions de partage et de chaleur humaine.
L’allongement de la durée de séjour permet aux passagers du Fleuron Saint Jean de s’impliquer davantage dans des activités socio-culturelles. Celles-ci s’inscrivent dans le cadre d’un accompagnement global de la personne : accès à la vie sociale, au savoir, à la culture, aux loisirs et à la citoyenneté.

« Le réveillon de Noël sur le Fleuron Saint Jean restera inoubliable. La fraternité et l'humanité de ces moments de partage donne tout son sens à ce moment particulier, quel que soit son origine ou ses croyances. Le monde entier ou presque était représenté !
C'était, malgré les difficultés des passagers, tout à fait réjouissant de partager un repas, des sourires, chansons, rires et danses avec ces hommes si touchants. »
Lia, bénévole Fleuron Saint Jean

En 2018, 375 personnes (soit 12 223 nuitées) ont été accueillies sur le Fleuron Saint Jean.

Le Fleuron Saint Michel, une passerelle vers la réinsertion

Le Fleuron Saint Michel, Centre d’Hébergement de Stabilisation amarré à Asnières-sur-Seine, accueille 30 hommes fragilisés par la vie mais en chemin vers la réinsertion professionnelle et l’autonomie.
L’équipe de la péniche met en place des moyens concrets pour aider les passagers à se reconstruire :

Un suivi vers l’autonomie

11 salariés et une trentaine de bénévoles sont au service des passagers qui ont fortement besoin d'être épaulés pour se sortir du cycle infernal de la précarité.
Structure innovante par ses actions d'encadrement et de tutorat personnalisés, le Fleuron Saint Michel offre un suivi professionnel bienveillant, en partenariat avec d’autres structures.
Les passagers sont par exemple accompagnés dans leurs recherches d’emploi : coaching à l’emploi, répondre à une annonce, rédiger son CV, prendre la parole et présenter des arguments en situation professionnelle.

En octobre 2018, le Fleuron Saint Michel a célébré 10 ans d'action auprès des hommes fragilisés par la vie.

En 2018, 60 personnes (soit 10 213 nuitées) ont été accueillies sur le Fleuron Saint Michel.