Partager Partager sur Facebook
Santé
Dans ses établissements médico-sociaux et sanitaires, l’Ordre de Malte France accueille des enfants et adultes malades ou handicapés, dans la lignée d’une vocation héritée des premiers "Hospitaliers" : le service des plus fragiles. Une attention particulière est portée à chacun, privilégiant "la primauté de la personne dans son intégrité physique, psychologique et spirituelle". L’accompagnement personnalisé mis en place a pour but de permettre à tous de vivre, dignes.

16 établissements, 900 places ou lits agréés

Les établissements de l’Ordre de Malte France accueillent aujourd’hui :

  • 448 personnes âgées dépendantes (atteintes notamment de la maladie d’Alzheimer)
  • 140 personnes atteintes de troubles envahissants du comportement (autisme)
  • 188 personnes handicapées

Et proposent :

  • 70 places de soins de santé et de rééducation fonctionnelle pour enfants
  • 58 places thérapeutiques et éducatives pour enfants présentant des troubles du comportement.

Des objectifs communs

Chaque établissement a sa propre spécificité, en fonction des personnes accueillies et des pathologies, mais tous ont des objectifs communs :

  • la participation et l'épanouissement des personnes accueillies
  • la reconnaissance de la place des parents, de la famille, des aidants
  • l’ouverture et l’inscription dans des réseaux de proximité
  • la qualification et la valorisation des professionnels
  • l’implication de bénévoles auprès des professionnels
  • la recherche et l’utilisation de nouvelles technologies et de méthodes novatrices

Un accueil "sur mesure"

Accueil de jour, accueil temporaire et, demain, services à domicile : nos établissements diversifient leurs formules d’accueil et d’accompagnement, dans le souci constant de s’adapter le mieux possible aux résidents et à leurs familles. La majorité de nos résidents est en accueil permanent, mais nos établissements développent des formules plus souples d’accueil sur mesure, pour :

  • pallier le manque de places
  • soulager les familles
  • répondre au désir de certaines familles de retarder l’entrée souvent définitive en établissement de leur membre
«Accompagner le résident dans sa vie quotidienne en construisant avec lui un projet de vie source d’épanouissement et de progrès, en facilitant les échanges et l’ouverture sur
l’extérieur.»
Extrait de la Charte éthique des établissements médico-sociaux de l’Ordre de Malte France

La famille, un relai indispensable

Parce qu’il est difficile de s’épanouir en dehors de son environnement familial, l’Ordre de Malte France accueille et soigne patients et résidents en associant les familles à toutes ses démarches. A la Maison Jeanne d’Arc (Vigneux), par exemple, les familles sont toujours les bienvenues et peuvent venir voir leur enfant à n’importe quel moment, sans s’annoncer. De nombreuses familles s’approprient l’établissement où vit leur proche. Certaines créent des associations de parents et amis, encadrent bénévolement des sorties ou activités de résidents, animent des ateliers, participent à l’organisation de soirées festives... De son côté, l’Ordre de Malte France s’efforce d’entourer les familles à chaque instant de la vie du résident.

Le bien-être avant tout

L’approche Snoezelen, mise en place dans la plupart de nos établissements, permet de vivre une relation privilégiée de communication sur le mode sensoriel, dans un espace sécurisant, qui favorise le bien-être des personnes autistes, handicapées ou dépendantes. Elle se pratique dans un lieu spécialement aménagé (lumière tamisée, musique douce...). Les avantages de cette démarche sensorielle ne se limite pas à un lieu ou à un temps déterminé :

  • elle peut s'adapter à tous les actes du quotidien, comme le repas ou la toilette
  • c’est un moment favorisé pour le résident, davantage réceptif à l'échange

La communication qui s'établit entre l'aidant et l'aidé favorise l'apaisement et réduit, dans le cas de l'autisme notamment, les troubles du comportement du résident.

Tous impliqués dans la vie des établissements

Lieu d’échanges, d’expression et d’écoute, le Conseil de la Vie Sociale (CVS) veille aux droits des usagers et favorise leur participation au fonctionnement des établissements : des résidents en sont élus présidents. Il réunit trois fois par an l’ensemble des acteurs impliqués dans la vie des établissements : résidents, familles, personnels, directeur, représentants de l’association gestionnaire... avec pour objectif de placer au cœur du dispositif la personne accueillie dans l’établissement.

 

Nos établissements médico-sociaux en France

L'Ordre de Malte France dans votre département
 

Contact

Direction des établissements

01 55 74 53 27

Mail

 

Directeur

Jacques BOULOT

Directrice adjointe

Christine HEEMERYCK

 

Assistante de direction

Sylvie LABANOWSKI