Partager Partager sur Facebook
Aide alimentaire

 

En France, la situation sociale s’aggrave d’année en année. Les personnes touchées vivent dans des hébergements précaires ou dans la rue. Face à ces besoins grandissants, l’Ordre de Malte France multiplie ses actions de proximité dans toute la France afin de faciliter la création ou le rétablissement d’un lien social, notamment pour les personnes âgées ou inactives.

Petits déjeuners et soupes

Près de 60 équipes de bénévoles organisent des distributions de petits déjeuners ou de soupes au bénéfice des personnes en grande précarité dans les grandes villes de France : Lille, Paris, Marseille, Lyon, Nantes, Strasbourg...

Trouver un endroit chaleureux ouvert le week-end

Ces actions consistent principalement dans la distribution de petits déjeuners le samedi ou le dimanche matin, moment de la semaine où de nombreuses associations ferment leurs portes. Cela permet ainsi de répondre à un besoin non couvert. Certaines équipes organisent également des actions en soirée le samedi ou dimanche, en proposant des soupes.

Accueillir les plus fragiles de manière inconditionnelle

C’est sur cette idée simple à mettre en place, mais porteuse de grand réconfort, que toute personne est accueillie de façon inconditionnelle, dans un local ou sous une tente, pour un moment de convivialité et d’écoute. Ces actions permettent de maintenir le contact avec des personnes sans domicile fixe ou en situation d’isolement. Les personnes accueillies prennent un café, des viennoiseries ou des tartines et échangent avec les bénévoles.

Tisser un maillage solidaire

Ces actions de proximité mobilisent plusieurs organisations et structures : commerçants qui donnent les denrées alimentaires mais aussi d’autres associations locales avec lesquelles les équipes de l’Ordre de Malte France travaillent en étroite collaboration (Banques Alimentaires, Secours Catholique...). Enfin, de nombreuses paroisses prêtent des locaux ou des emplacements afin d’organiser les petits déjeuners et soupes.

Campagne P’tit Déj’ en Carême : une collecte de denrées alimentaire et de dons pour les plus démunis

Chaque année au moment du Carême, des enfants et des jeunes de toute la France participent à une grande collecte de denrées alimentaires et de dons en faveur des personnes les plus démunies. Environ 50 000 jeunes participent chaque année et récoltent l’équivalent de 34 000 petits déjeuners.

Repas partagés issus des surplus alimentaires des hôpitaux

Le gaspillage alimentaire dans l’Union Européenne représente 89 millions de tonnes par an, soit 179 kilos par habitant. Une hausse de 40 % du gaspillage alimentaire est anticipée d’ici 2020.

Le gaspillage provient principalement des acteurs suivants :

  • Particuliers : 42 %
  • Industrie agroalimentaire : 39 %
  • Détaillants : 5 %
  • Secteur de la restauration : 14 %

Le Parlement européen a adopté en 2012 une résolution demandant des mesures pour réduire de moitié le gaspillage alimentaire d’ici 2025. Parmi ces mesures sont proposées des actions pour encourager la restauration collective responsable et notamment la distribution des invendus et des denrées aux personnes démunies.
Deux équipes de bénévoles travaillent en partenariat avec les Centres Hospitaliers du Mans (Sarthe) et du Vésinet (Yvelines) afin de collecter les surplus alimentaires des hôpitaux et de les redistribuer, plusieurs soirs par semaine, à des personnes isolées ou des familles démunies à l’occasion de repas.

Distribution de colis alimentaires

En lien avec la Banque Alimentaire et les centres communaux d’action sociale des villes de l’agglomération de Nîmes, l’équipe du Gard distribue environ 10 000 colis alimentaires par an.

Nos actions de lutte contre l'exclusion en France

L'Ordre de Malte France dans votre département

Contact

Direction de la solidarité

01 45 20 80 20

Mail

 

Directeur

Philippe GARDENT

Responsable des actions de proximité

Noémie RAMPA

 

Chargée de projets

Anne PARISSE