Améliorer l'accès aux soins des personnes démunies

L'accès aux soins pour les plus fragiles reste un obstacle à surmonter

En Haute-Vienne comme dans toute la France, les personnes les plus fragiles n’ayant pas accès aux soins ne cessent d’augmenter : en 2013, 24% de la population de ce
département avait renoncé à une consultation ou à des soins chez un spécialiste pour des raisons financières.

(Source : «Les obstacles à l’accès aux soins en Limousin. Enquête en population générale»,
Observatoire Régional de la Santé, 2013).

 

TÉLÉCHARGER LE COMMUNIQUÉ DE PRESSE