L’Ordre de Malte France s’inquiète de la forte augmentation des placements en rétention en 2017 et qui se confirme en 2018, au détriment notamment de personnes souvent fragilisées par l’exil et parfois vulnérables auprès desquelles l’association est particulièrement engagée.
L’Ordre de Malte France appelle ainsi le gouvernement français à adopter une approche plus respectueuse de la dignité de la personne humaine et à opérer un véritable changement de cap.

TÉLÉCHARGER LE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

2017 couv rappport retention 





>> Télécharger le rapport sur les centres de rétention administrative