Presse

Après l'évaluation menée dans les régions sinistrées, Malteser International, l'organisation
de secours d'urgence de l'Ordre de Malte, va aider 900 familles sur l'île de Bantayan, 600 familles sur l'île de Samar et participer à la reconstruction de 250 maisons sur l'île de Bohol.
bouton don 1


Communiqué du 15.11.2013

Sur place depuis le début de la catastrophe, Malteser International, l'organisation de secours
d'urgence de l'Ordre de Malte, renforce son équipe d'experts avec des logisticiens et des
administrateurs afin de mieux coordonner les secours d'urgence sur le terrain pour les survivants
du typhon Haiyan.
bouton don 1


Communiqué du 14.11.2013

Le corps international d'aide humanitaire de l'Ordre de Malte, Malteser International, achemine des médicaments, des produits d'hygiène et de la nourriture et met à disposition 100 000 euros d'aide d'urgence pour les régions sinistrées aux Philippines. bouton don 1


Communiqué du 11.11.2013

Dans la soirée du vendredi 11 octobre 2013, une jeune mère a passé près de 12 heures en rétention au Centre de Rétention Administrative de Lesquin, séparée de son nourrisson de dix-sept mois qu’elle allaitait encore.


Communiqué du 15.10.2013

Devant l'inquiétante situation en Syrie, plusieurs organisations religieuses et associations de solidarité internationale, dont l'Ordre de Malte France, s'associent pour porter au peuple syrien un message de soutien et d'espérance.

 

Communiqué du 01.10.2013

L'été 2013 n'a pas connu, c'est le moins que l'on puisse dire, la trêve estivale dans les centres de rétention de Lille, Metz et Strasbourg où l'Ordre de Malte France intervient pour l'aide à l'exercice des droits des étrangers retenus. Au contraire : l'activité des centres a été à la hausse comparées aux périodes estivales précédentes et le respect des droits plutôt en baisse... en dépit des déclarations officielles. 


Cet été au centre de Metz a été rythmé par l'enfermement de personnes très vulnérables :

  • Des jeunes migrants se déclarant mineurs,
  • Une femme victime de traite,
  • Une femme enceinte,
  • Des personnes gravement malades (maladies auto-immune, hépatites, troubles psychiatriques - voir communiqué),
  • Des pères de familles,
  • Des demandeurs d'asile,
  • ... et même un réfugié (reconnu par la Grèce).

 

Autant dire que l'ambiance était particulièrement tendue dans ce centre où les personnes retenues n'ont cessé de multiplier les actes de détresse ou de dégradation. Certains confrontés à un éloignement imminent (étudiant ou père de famille) ont fait de lourdes grèves de la faim jusqu'à perdre près de 12 kg.
Un autre a tenté de se suicider ; il a heureusement été secouru par un co-retenu, puis hospitalisé, et ramené au centre ! Certains ont réussi à prendre la fuite par la porte du tribunal ou lors d'une escorte..


Lire la suite...

 

Contact

Contact presse
Olivier COPPERMANN
06 07 25 04 48
Mail

Direction de la communication
Juliette HOURLIER
01 55 74 53 18
Mail