D’une superficie totale de 587 040 km², Madagascar compte 24,89 millions d’habitants (en 2016), dont 92 % vivent avec moins de 1,50 dollar par jour. L’Ordre de Malte France est présent dans deux des 6 provinces du pays : la province d’Antananarivo (Maternité Sainte Fleur à Antananarivo) et la province de Fianarantsoa (Hôpital-léproserie de Marana).

La maternité Saint Fleur

Au cœur d’Antananarivo, l’Ordre de Malte France gère le Pavillon Sainte Fleur (PSF), maternité située sur l’emprise de l’hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona, CHU de la capitale malgache. Inauguré en 1999 et entièrement rénové en 2012, le PSF permet aux femmes d’accoucher dans un environnement médicalisé et ainsi de réduire la mortalité maternelle et infantile. Il mène une politique tarifaire spécifique au profit des plus démunis.

A partir de cette maternité, l’Ordre de Malte France mène deux projets :

La stratégie avancée

Depuis le mois de décembre 2015, le Pavillon Sainte Fleur assure des consultations prénatales dans 9 dispensaires des quartiers défavorisés de la capitale pour détecter les grossesses à risque et accueillir les accouchements difficiles à la maternité, en partenariat avec l’association Akamasoa et l’ONG Conseil de Développement d’Andohatapenaka. Ce projet devrait connaître une nouvelle ampleur en 2017 avec un financement de l’Agence Française de Développement.

Traitement des fistules obstétricales

Depuis 2016, avec l’appui financier du Global Fund For Forgotten People (1) et de FNUAP (ONU) et la coopération de médecins bénévoles, l’Ordre de Malte a lancé un projet de détection et traitement des fistules obstétricales, véritable fléau social. Ce projet permet de traiter un cinquantaine de patientes par an mais également de former les chirurgiens du PSF, par compagnonnage au contact de chirurgiens bénévole français.

Centre de santé de Marana

L’Ordre de Malte France apporte son soutien financier à la l’hôpital-léproserie de Marana, à travers un partenariat avec la congrégation des Sœurs de St Joseph de Cluny, chargée de la gestion et du fonctionnement du centre qui au-delà des soins, effectuent également un travail de préparation à la réinsertion après la guérison.

 

(1)GFFFP : Le Global Fund For Forgotten People (Fond mondial pour les peuples oubliés) lève des fonds pour des projets de l’Ordre de Malte au profit de peuples qui seraient sinon oubliés.