© Ordre de Malte France

Dans ce pays d’une superficie de 115 000 km², l’Ordre de Malte France gère un hôpital et soutient dix structures de soin aidées.

L’Hôpital de l’Ordre de Malte à Djougou

Depuis 1974, l’Ordre de Malte gère l’hôpital de zone de Djougou dans le nord du pays. L'accueil, la disponibilité du personnel et la qualité des prestations à un prix modéré en font un établissement régional de référence. Avec ses 195 salariés, cet hôpital de 125 lits met à disposition de la population une offre de soins variée et complète.

L’hôpital comporte des services :

  • de médecine générale ;
  • de chirurgie générale ;
  • de radiologie ;
  • de pédiatrie ;
  • de maternité ;
  • de gynécologie ;
  • d'ophtalmologie.

C’est également le seul centre de santé de la zone équipé d'un bloc opératoire avec deux salles d'intervention et un scanner.

En collaboration avec le gouvernement béninois et compte tenu de la qualité des soins et de l'appréciation des populations, l'Ordre de Malte France a emménagé dans un nouvel hôpital construit à côté de l'actuel. Ce transfert, qui demande de former le personnel sur de nouveaux équipements ultra-modernes, a été réalisé en août 2017, sans interruption d'activité. À terme, l'ambition est d'accueillir plus de patients.

Le scanner acquis en 2010 continuera de prendre en charge, notamment grâce à un télédiagnostic établi entre l'hôpital et un cabinet français d'interprétation, des affections auparavant difficilement décelables. Ce service accueille des patients non seulement du Bénin, mais aussi de pays limitrophes (Togo, Niger, Nigéria, etc.).

Par ailleurs, des jardins hospitaliers sont exploités par du personnel de l'hôpital. L'objectif est d'initier et d'intéresser les mères à la culture d'un potager et à la confection de repas équilibrés pour les enfants.

« C'est un poumon sanitaire pour la région et pas seulement pour la commune de Djougou. Des patients viennent d'autres départements se faire soigner. »
Michaël Bachabi, maire de Djougou

La stratégie avancée

Le programme de « stratégie avancée » consiste à aller au-devant des populations les plus isolées.

À partir de l’hôpital de Djougou comme d’autres établissements de l’Ordre de Malte France, des véhicules équipés (cliniques mobiles) sillonnent régulièrement les pistes et vont dans les villages pour détecter les cas de malnutrition, les problèmes ophtalmologiques ou apporter des soins aux malades.

Les dix structures de soins aidées

Les dix structures de soins aidées par l’Ordre de Malte France sont toutes situées dans des environnements pauvres avec, dans la majorité des cas, une activité principalement dédiée à la prise en charge de la mère et de l’enfant.

Partir 7 mois comme infirmière bénévole au Bénin