Dans ce pays d’une superficie de 115 000 km², l’Ordre de Malte France gère un hôpital et soutient dix centres de santé.

L’Hôpital de l’Ordre de Malte à Djougou

Situé au nord du pays, dans une région où la religion musulmane représente 98% de la population, l’hôpital de zone de Djougou met à la disposition de la population une offre de soins complète et variée. L’accueil, la disponibilité du personnel et la qualité des prestations à un prix modéré en font un établissement régional de référence. Avec ses 191 salariés, cet hôpital de 107 lits est le premier employeur de la ville.                

L’hôpital comporte des services de :

  • Urgences
  • médecine générale,
  • pédiatrie,
  • maternité,
  • chirurgie générale,
  • rééducation fonctionnelle,
  • gynécologie,
  • un cabinet de consultation d’ophtalmologie.
  • Il dispose également d'un laboratoire bien équipé et d'un service de radiologie doté d'un scanner.

C’est également le seul centre de la zone, équipé d’un bloc opératoire avec deux salles d’intervention.

En 2017 il déménagera vers le site voisin du nouvel hôpital dont la gestion a été confiée par le gouvernement béninois à l’Ordre de Malte France en hommage à la qualité des soins prodigués depuis plus de quarante ans dans l’ancienne structure.

La Stratégie avancée

Les programmes de « stratégie avancée » consistent à aller au-devant des populations les plus isolées. A partir de l’hôpital de Djougou comme d’autres établissements de l’Ordre de Malte France, des véhicules équipés (cliniques mobiles) sillonnent régulièrement les pistes et vont dans les villages pour détecter les cas de malnutrition, les problèmes ophtalmologiques ou apporter des soins aux malades.

Les dispensaires aidés

Les 10 structures de santé soutenues par l’Ordre de Malte France sont toutes situées dans des environnements pauvres avec, dans la majorité des cas, une activité principalement dédiée à la prise en charge de la mère et de l’enfant.