Association régie par la Loi de 1901, l’Association Nationale Tutélaire Saint-Jean de Malte, communément appelée ANAT, est agréée pour exercer des mesures de protection juridique des personnes majeures, de type sauvegarde de justice, curatelle, tutelle et mandat de protection future.

Origine et mission

L'ANAT Saint-Jean de Malte a été créée en 1998 à l’initiative de l’Ordre de Malte France conformément à la déclaration du conseil de l’Europe. Sa vocation est la recherche du bien-être et l’épanouissement de la personne protégée.

Elle constitue un développement naturel de la vocation de l’Ordre de Malte France : accueillir et secourir les plus faibles. Au sein de l’ANAT, cela signifie : accompagner, souvent jusqu’à leur fin de vie, des personnes en perte d’autonomie et en situation d’isolement…

Equipe et adhésion FNAT

L’ANAT est composée essentiellement de juristes titulaires du Certificat National de Compétences conformément à la Réforme législative de la protection juridique des majeurs (loi du 5 mars 2007) et de Personnels administratifs et comptables, assistés par des bénévoles réguliers.

L’ANAT est également adhérente à la FNAT (Fédération Nationale des Associations Tutélaires) et contribue, en tant que membre du bureau, à faire avancer les intérêts des personnes protégées. Elle est à cet égard signataire de la Charte de la FNAT.

Actions

L’ANAT concentre la majorité de son intervention en Ile-de-France. Ses actions portent sur :

La protection et sauvegarde juridique des majeurs et de leurs biens

L’ANAT exerce depuis le 1er janvier 2009 la fonction de Mandataire Judiciaire à la Protection des Majeurs, au titre de mesures de :

  • La sauvegarde de justice : régime d'urgence. La mise sous sauvegarde de justice est rapide et facile. Elle est destinée, en général, à résoudre un problème immédiat, à caractère provisoire et aux effets limités. C’est le régime de protection le plus léger.
  • La curatelle : régime d’assistance. La curatelle, est un régime de protection intermédiaire entre la sauvegarde de justice et la tutelle. La personne est alors considérée comme ayant besoin d’être conseillée ou contrôlée dans les actes de la vie civile. La curatelle s’adresse à des incapacités partielles.
  • La tutelle : régime de représentation. La tutelle est une mesure judiciaire destinée à protéger une personne majeure et/ou tout ou partie de son patrimoine, si elle n'est plus en état de veiller sur ses propres intérêts. Elle s’exerce grâce à l'aide d'un tuteur qui peut les représenter dans les actes de la vie civile. C’est le régime de protection le plus complet.

Les mandats de protection future

L’ANAT peut être désignée par des particuliers pour exercer des mandats de protection future. Cette mesure permet à une personne (mandant) de désigner à l'avance la ou les mandataires qu'elle souhaite voir chargées de veiller sur sa personne et/ou sur tout ou partie de son patrimoine, pour le jour où elle ne serait plus en état, physique ou mental, de le faire seule.

Contact

Association Nationale Tutélaire
Saint Jean de Malte

20 rue Lantiez
75017 Paris
01 42 03 06 38
Mail
Directeur
Patrice GAUTHIER

Télécharger