Open menu

Nos bénévoles redoublent d'énergie pour réinventer une manière de fêter Noël, en faveur des plus démunis.

Après une année 2020 plus que mouvementée, Noël est déjà là. Partout en France, en région comme à Paris, nos bénévoles ont mis - encore plus que les années précédentes - du cœur à l’ouvrage pour réinventer une manière de fêter Noël, en faveur des plus démunis. Tour d’horizon.

Crise sanitaire oblige, les délégations ont dû revoir leur partition pour célébrer Noël autrement cette année. Sans déroger à l’esprit de solidarité, et à défaut de pouvoir organiser les habituels rassemblements, dîners ou autres fêtes associés à la période de fin d’année, les bénévoles de l’Ordre de Malte France ont mis en œuvre d’autres solutions pour apporter chaleur, soutien et humanité aux plus fragiles. 

Des bnvoles du Nord 59 distribuant des colis de Nol aux sans abri

Des colis…

S’il en fallait encore, les bénévoles nous offrent une nouvelle preuve éloquente de leur capacité d’adaptation à toute épreuve. Alors que les fêtes ne sont pas autorisées cette année, Noël viendra tout de même aux plus fragiles sous la forme de colis, confectionnés avec soin et distribués dans les départements où l’association est présente. À travers ces colis, également baptisés « boîtes à chaussures de Noël » ou « coffrets de Noël », les bénévoles transmettront quelque chose aux plus précaires, qui cette année ont payé le prix fort d’une crise inédite.

Dans ces colis, plusieurs produits ou denrées alimentaires sont rassemblés par nos bénévoles : produits d’hygiène (dentifrices, crèmes hydratantes, brosses à dents…), denrées alimentaires (biscuits, plaquettes de chocolat, papillotes…) ou encore vêtements chauds (écharpes, gants, chaussettes…). Ces colis peuvent aussi contenir des bougies, des petites décorations de Noël… qui sont tout aussi importantes que des denrées alimentaires.

… partout en France

Les lves du Groupe scolaire Demotz La Salle Rumilly en Haute Savoie ont confectionn 350 botes cadeau pour les plus dmnunis

Depuis le Haut-Rhin à l’Hérault, en passant par le Cher, les Yvelines, le Var, la Vendée, la Haute-Garonne, la Saône et Loire, la Haute-Savoie, le Val de Marne, l’Ille-et-Vilaine, la capitale, la Haute-Saône, la Polynésie française, etc. sur l’ensemble du territoire français, les bénévoles de l’Ordre de Malte France se joignent à cet élan de solidarité pour faire barrage à l’isolement dont souffrent de nombreuses personnes en situation de grande précarité.

À Mulhouse, par exemple, nos bénévoles font d’habitude partie des acteurs associatifs présents au Noël de la Gare. Le principe : un repas de Noël est offert à 400 personnes de la rue, dans la salle des pas perdus, dans une ambiance festive. Cette année, ce sera différent. Fidèle à son engagement, la délégation a imaginé une nouvelle opération : « Sauvons Noël ». Ainsi, le 20 décembre, les bénévoles distribuent plus de 100 boîtes cadeau aux enfants logés dans des hôtels sociaux de la ville.

Autre manière de procéder à la Roche-sur-Yon où la délégation s’est rapprochée de l’association Dons Solidaires qui a pour de récupérer auprès d’entreprises diverses des denrées invendues pour les associations, qui sont notamment intégrées dans les colis de Noël. Une démarche également effectuée par la délégation des 19e et 20e arrondissements de Paris, pour des colis destinés aux familles en difficulté.

… et de nombreuses autre actions

Depuis le 29 novembre et jusqu’au 24 décembre, l’opération « P’tits Déj’ en Avent » a pris ses quartiers dans de nombreux établissements scolaires. Durant cette période, les jeunes sont ainsi des acteurs de solidarité à part entière, en contribuant à la collecte de denrées essentielles (alimentation, hygiène…) redistribuées aux personnes vivant dans la grande précarité. Une grande partie de ces denrées sont intégrées aux colis de Noël, dans une bonne vingtaine de départements.

Les valeurs de partage et de générosité qui animent notre association se traduisent aussi par la distribution de cartes de Noël à destination des personnes isolées.

En cette fin d’année 2020, qui aura marqué les esprits tant elle aura aggravé la situation des plus démunis, la solidarité doit prendre toute la place qui lui revient pour permettre à tous, l’espace de quelques jours ou quelques heures, de se sentir considéré, écouté et pris en compte.

Pour nous aider à poursuivre notre mobilisation en faveur des plus fragiles, cliquez ici.