L’Ordre de Malte France a depuis sa création la vocation de venir en aide à tous ceux qui se retrouvent fragilisés au cours de leur vie. Parmi les actions menées, nos bénévoles du secourisme ou de la solidarité ont été sur le front depuis le début de la crise sanitaire que nous traversons.

Les mois de confinement et le contexte actuel créent aujourd’hui une situation d’urgence pour les personnes en grande précarité.
Il a été nécessaire de revoir les réponses aux besoins de ces personnes et de leur apporter ces nouvelles réponses là où elles se trouvent.

La France est confrontée à une situation sociale préoccupante : les plus pauvres se retrouvent à la rue faute de revenus suffisants suite au confinement, tandis que certains se retrouvent complètement affamés et seuls.

Comment peut-on survivre au confinement dans la rue ? Comment se nourrir ? Se soigner ? Etre informé ? Rassuré ?

L’Ordre de Malte a décidé de réagir vite afin de leur venir en aide et a lancé Soli’Malte, un nouveau service de maraude « Tout en 1 », permettant d’apporter, dans la rue, une assistance sanitaire, un secours alimentaire, une écoute. Nous avons décidé de réorienter 100% de nos activités vers ce nouveau service Soli’Malte Covid 19, partout en France. Concrètement ce sont des prises de température, prise de tension, des kits d’hygiène, de la nourriture, de l’écoute.

Guillaume et Barthélémy, secouristes bénévoles avec l’Ordre de Malte, à propos de leur première tournée Soli’Malte :

"Avec mon expérience de 14 ans de maraudes environ, je suis sincèrement convaincu de l’utilité de cette approche pluridisciplinaire."

"Dans cette nouvelle maraude, le rôle du secouriste est avant tout celui d'être à l'écoute, comme n'importe quel maraudeur. Il s'est avéré que les gens que nous visitons apprécient particulièrement être pris en charge par le secouriste, ne serait-ce que pour une prise de température et de saturation. Ces gestes simples leur donnent l’assurance que l'on se soucie de leur santé en cette période où ce sujet est sur toutes les lèvres."

"Elle permet de rassurer les personnes que nous rencontrons, de leur montrer que leur santé (et donc leur vie) a du prix à nos yeux alors que bien souvent ils se sentent laissés pour compte […], cette prise de constantes ayant une dimension maternelle que j’ai même trouvée poignante (pourtant je suis blindé à force !) : j’ai en tête l’image d’une mère posant la main sur le front de son enfant qui se sent un peu malade pour vérifier qu’il n’a pas de fièvre… c’est un peu poétique peut-être, mais je vois cela comme ça…"

Au-delà de l’humanité de ces nouvelles maraudes, Guillaume et Barthélémy nous expliquent que les kits d’hygiène représentent un plus indéniable.
De plus Soli’Malte permet des prises en charge efficaces lorsqu’un état de santé grave est détecté par un médecin, ce signalement étant plus impactant que celui d’un maraudeur.