Open menu

Camions copieUne simulation d'attaque terroriste chimique, organisée par la Préfecture des Hauts de Seine, a eu lieu le 19 novembre au petit matin, dans la gare RER de la Défense.

 

52 bénévoles de l’Ordre de Malte France, dont 21 secouristes de l’Ile de France et de l’Oise ainsi que 27 équipiers des EPI (Equipes Polyvalentes d’Intervention) des Hauts de Seine, de Paris et de l’Eure ont participé à cet exercice riche en enseignements.

Le scénario catastrophe orchestré par la préfecture a débuté vers 3h du matin : deux bombes chimiques ont explosé dans la gare RER faisant 4 morts, une dizaine de blessés graves et des centaines de passagers pris de panique. Une simulation de crise majeure !

 

Les 200 figurants de l’exercice ont été pris en charge par 160 pompiers en tenue NRBC (protégeant des risques nucléaires, radiologiques, bactériologiques et chimiques) et autant de secouristes de l’Ordre de Malte France, de la Croix Rouge, de la Protection civile et des médecins du Samu.

 

Brancards copieIl a fallu gérer la crise : trier les blessés et les «impliqués» -ceux qui sont choqués mais indemnes-, les médicaliser sur place, les faire passer par une douche de décontamination et accueillir les valides dans des gymnases alentours, réquisitionnés comme Centre d’Accueil des Impliqués, le temps que la situation revienne à la normale…

 

Nos secouristes et équipiers des EPI ont été particulièrement mobilisés dans le tri des blessés et des impliqués, le soutien des secours et la gestion des Centres d’Accueil des Impliqués.

 

Une très belle opération qui a permis de tester la coordination entre tous les services dans un cas de figure extrême et de tirer de nombreux enseignements pour les différents intervenants.

Nos actions de secourisme en France

L'Ordre de Malte France dans votre département