© Ordre de Malte France

Sur les 131 bénévoles maltais présents aux 34e Journées Mondiales de la Jeunesse au Panama, ils étaient 17 – médecin, secouristes et infirmiers – venus de plusieurs Unités Départementales d'Intervention de l’Ordre de Malte France. Ils ont épaulé leurs confrères allemands et italiens sur place pour prendre soin des jeunes, dans la droite ligne de la mission originelle de l’Ordre de Malte : l’assistance et le secours aux pèlerins.

Drapeaux à perte de vue, cris de joie, danses… C’est dans ce cadre que 250 000 jeunes d'horizons multiples ont accueilli le Pape François lors des Journées Mondiales de la Jeunesse, du 22 au 27 janvier.

Un dispositif de secours international

Panama City

Nos 17 bénévoles de différentes Unités Départementales d'Intervention ont rejoint au Panama leurs homologues venus d’Allemagne et d’Italie.

Objectif ? Prêter main forte à la Sécurité civile locale. Bien qu’appartenant à des corps nationaux différents, tous ont porté des uniformes identiques pendant la semaine. Au sein d’équipes mixes franco-italiennes ou franco-allemandes, ils ont ainsi assisté les pompiers panaméens.

« Chaque pays a ses méthodes de travail, mais également une culture différente.
Nous avons cependant réussi à échanger et travailler ensemble de façon harmonieuse
car nous avions un seul et même but ! »
Pierre-Yves Castagnac, chef de poste au sein du dispositif Ordre de Malte France

 

Briefing le matin, debriefing le soir entre un ou plusieurs postes de secours, certains fixes, d’autres mobiles. Les journées étaient rythmées par le programme des JMJ pour couvrir l’ensemble du dispositif en termes de secours et de moyens lors des grands rassemblements. Chaque équipe comptait un médecin, un infirmier (ou profil paramédical) et plusieurs secouristes avec du matériel adéquat.

Les équipes de l'Ordre de Malte France aux Journées MOndiales de la Jeunesse 2019

« En termes de bilan secourisme, aucune urgence vitale, que des urgences dites relatives. Les principaux problèmes rencontrés par les pèlerins étaient des coups de chaud,
des malaises ou encore des traumatismes légers. »
Alexis Priour, chef de mission Ordre de Malte France

 

pape francois jmj 2019 panamaUne mission sur le terrain qui n'était pas toujours simple comme le précise Mélanie, secouriste française : « Le challenge était de s’adapter au mode de vie panaméen ».

Elle reste néanmoins ravie de cette semaine : « Ce poste de secours international s'est révélé très instructif. J’ai fait de superbes rencontres, qu’elles soient au sein de l’équipe française ou avec les autres délégations maltaises ».


Mélanie est rejointe par Léopoldine, également secouriste : « Je garderai en souvenir cette idée de perpétuel dépassement de soi, de lâcher prise et de joie ! » ou encore Hadrien mobilisé en tant qu’infirmier : « Je n'ai jamais ressenti quelque chose de similaire, j’espère de tout cœur pouvoir être présent en 2022 à Lisbonne ! ».

Lisbonne qui sera, comme le Pape François l’a annoncé en clôture des JMJ 2019, la prochaine destination des jeunes pèlerins.

Devenez secouriste bénévole au sein de l'Ordre de Malte France

Nos actions de secourisme en France

L'Ordre de Malte France dans votre département