L’épanouissement des personnes handicapées passe par une meilleure autonomie, l’amélioration de la vie quotidienne, le développement du potentiel de chacun, la construction d’un projet d’avenir.

Dans ses 4 établissements médico-sociaux et son établissement sanitaire, l’ensemble du personnel de l’Ordre de Malte France veille à cet épanouissement avec un seul objectif pour tous : permettre de vivre pleinement malgré le handicap.

Voici quelques exemples de projets pour les résidents qui montrent l’action de l’Ordre de Malte France, ayant pour objectif que chacun puisse s’accomplir et vivre dans la dignité.

Apprendre à conduire

La conduite automobile est un atout majeur pour l’insertion et l’indépendance des personnes handicapées. C’est pour cela que le Centre Pédiatrique Saint Jacques de Médecine Physique et de Réadaptation de Roquetaillade (CPMPR) envisage la mise en place d’un programme de préparation et d’apprentissage de la conduite pour les jeunes adultes résidents. Le projet bénéficie du conseil de la Clinique de Positionnement du CPMPR qui étudie la position du conducteur dans le fauteuil pour coordonner le maintien postural, le confort, l’esthétique et le mouvement.

Emménager dans son propre chez-soi :

Huy a vécu pendant 17 ans en établissement. En mars 2015, il a enfin réalisé son rêve : vivre dans son propre appartement. Le personnel de la Maison Saint Jean de Malte (Paris) l’a aidé dans ses démarches auprès de la Maison Départementale des personnes Handicapées, qui a accepté de financer son emménagement. Huy vit désormais dans un logement adapté à son handicap. Il est autonome au quotidien mais reste proche de la Maison Saint Jean de Malte, dont il gère le site Internet.

S’investir dans la vie civique locale

L’exercice du devoir civique permet de conserver sa dignité et de participer à la vie de la société, en ayant la possibilité d’exprimer ses préférences. C’est pourquoi plusieurs résidents de la Maison Sainte Elisabeth (Côted’Or) ont accompli un geste citoyen en participant aux dernières élections régionales. Tout a été mis en oeuvre pour que les résidents qui le souhaitent et le peuvent votent : l’acheminement des moins autonomes a été organisé par la Maison Sainte Elisabeth, et la commune a rendu accessible la salle de vote aux fauteuils roulants.

Découvrir d'autres projets dans notre dossier de presse sur la Journée Nationale des Personnes Handicapées Physiques.

FAItes UN DON !

 

Nos établissements médico-sociaux en France

L'Ordre de Malte France dans votre département