Lutte contre l'exclusion

Nos bénévoles n'attendent pas le 1er novembre, date officielle de la trêve hivernale, pour venir en aide aux personnes les plus démunies. En cette rentrée, un nouveau point d'accueil et une maraude pédestre viennent de voir le jour à Lyon et à Calais.

Photo © Ordre de Malte France / D. RAVIER

Plus de 60 départements sont placés en vigilance orange par Météo France en raison d'un épisode de canicule qui touche une grande partie du territoire national jusqu'à la fin de la semaine. La température s'élèvera jusqu'à 41 degrés en journée et ne descendra pas sous les 19 à 23 degrés la nuit tombée (voire 25 degrés dans certaines grandes agglomérations). Nos équipes sont donc placées en alerte et sont mobilisées sur le terrain pour aider les personnes les plus démunies, notamment les personnes sans abri et les personnes âgées.

Aidants aidés par l’Ordre de Malte France dans l’Hérault - © Ordre de Malte France

Selon l'INSEE, en 2060, près d'un Français sur trois aura au moins 60 ans : l'augmentation du nombre des aidants est donc inévitable. Mais comment faire pour éviter que la qualité de vie de l'aidant ne devienne la variable d'ajustement ? Être aux côtés d'une personne âgée dépendante, d'un conjoint malade, d'un enfant en situation de handicap représente, en effet, un investissement à la fois physique et psychologique. Conserver du temps pour soi et partager ses émotions sont les conditions indispensables pour "tenir" à long terme.

Du 6 mars au 20 avril dernier, des dizaines de milliers de jeunes de moins de 18 ans se sont investis dans le projet caritatif P’tits déj’ en Carême avec l’Ordre de Malte France. Il s’agit de collecter des denrées alimentaires, des produits d’hygiène et des dons au profit des personnes les plus fragiles. Retour sur la 11ème édition de cette opération porteuse de sens et mobilisatrice de générosité.

Personnes sans domicile, personnes âgées, familles monoparentales, étudiants, migrants,… de nombreuses personnes n’ont pas accès aux soins, un droit pourtant fondamental. Les raisons sont multiples : délais d’attente, coût des consultations, distance, refus d’acceptation de la maladie ou encore peur de la stigmatisation. Les équipes de l’Ordre de Malte France ont alors pour mission de faciliter l’accès aux soins aux personnes démunies grâce à des dispensaires, des permanences de médecins bénévoles au sein de structures partenaires et des maraudes médicales.

Depuis 10 ans maintenant, au temps du Carême, des milliers de jeunes de moins de 18 ans se mobilisent pour donner le meilleur d’eux-mêmes avec l’Ordre de Malte France. Alors que 9 millions d’individus* vivent aujourd’hui sous le seuil de pauvreté monétaire, l’opération de collecte solidaire P’tits déj’ en Carême prend plus que jamais tout son sens pour venir en aide aux plus démunis d’entre nous. Ensemble, continuons cet élan de générosité !

Nos actions de lutte contre l'exclusion en France

L'Ordre de Malte France dans votre département