Open menu

Pôle mère-enfant de référence dans le pays, l’Hôpital de l’Ordre de Malte à Djougou (nord du Bénin) est doté d’un laboratoire dont la place est centrale, non seulement au sein de l’établissement, mais aussi dans cette région du pays. Reportage.

Avec 67000 analyses réalisées chaque année, le laboratoire de l’Hôpital de Djougou joue un rôle fondamental dans la prise en charge de tous les patients, et plus particulièrement pour les mères et les enfants. Prévention, diagnostics, suivis de traitement… font partie de son lot quotidien.

Un enjeu économique

Ces analyses représentent un véritable enjeu économique pour les familles des patients. Grâce à elles, les traitements adaptés peuvent être prescrits et des dépenses inutiles peuvent être évitées. Parfois, des prescriptions trop coûteuses peuvent, en effet, mener à un refus de soins et à des sorties contre avis médical, si les familles ne sont pas en mesure de payer.

Le laboratoire est aussi un acteur indispensable dans le suivi des personnes vivant avec le VIH et leur prise de traitement antirétroviral. Au total, 600 personnes y sont suivies, à raison de 4 à 5 analyses par semaine.

Actuellement, il arrive que le laboratoire envoie des patients à 130km pour procéder à certaines analyses, alors qu’ils n’ont pas les moyens de se déplacer aussi loin. Une situation à laquelle souhaite remédier Franck Médard Semado, responsable du laboratoire depuis 10 ans : en tant que « pôle mère-enfant de référence, il est nécessaire que nous puissions prévenir les infections touchant au désir de maternité et pouvant entraîner des risques irréversibles chez les nouveau-nés ».

labo djougou2

Monsieur SEMADO Franck Médard est arrivé à l’Hôpital de l'Ordre de Malte à Djougou en 2005.
Il est responsable du laboratoire depuis 2010.

Des objectifs ambitieux

L’hôpital de Djougou est situé au carrefour reliant le Togo, le Burkina Faso, le Niger et le Nigéria. Respectueux des normes en vigueur et pourvu d’un plateau technique avancé, il se démarque des autres structures de la région.

Aujourd’hui, pour le laboratoire, les objectifs sont clairs : se positionner en tant que leader et faire partie des meilleurs laboratoires du Bénin. Confronté à une augmentation significative de son activité ces toutes dernières années, le laboratoire a aujourd’hui des besoins très divers (nouveau matériel, maintenance...) auquel il doit répondre pour atteindre ses objectifs.