La 25e Conférence internationale des Hospitaliers, rassemblement des responsables des activités caritatives de l’Ordre souverain de Malte, s’est tenue au siège de l’Ordre de Malte France à Paris, les 17 et 18 mars deniers.    
Ces deux jours d’un travail soutenu ont permis d’établir le bilan des engagements en 2016 en faveur des pauvres et des malades, et de définir les projets des années à venir sur les cinq continents

75 Hospitaliers du monde entier

Le Président de l’Association française des membres de l’Ordre, Thierry de Beaumont-Beynac et « l’Hospitalier français », Yann Baggio (Président de l’Ordre de Malte France), les hôtes de ce rassemblement, ont accueillis quelque 75 participants.

La réunion était présidée par le Grand Hospitalier de l’Ordre, Dominique de La Rochefoucauld-Montbel. Il avait invité les autres Hospitaliers, représentant 32 organisations de l’Ordre et autant de nationalités différentes, à partager savoir-faire et expériences développées dans leurs propres domaines d’intervention pour en faire profiter les autres participants.

Albrecht von Boeselager, Grand Chancelier de l’Ordre et Monseigneur Jean Laffitte, Prélat* de l’Ordre, participaient également à cette importante rencontre.

Les migrants et réfugiés au coeur de l'action internationale

Les principaux thèmes de la réunion étaient organisés autour des actions d’assistance aux migrants – depuis leur pays d’origine, au long de leur parcours et jusque dans les pays d’accueil. Au Liban, les réfugiés en provenance de Syrie représentent environ le tiers de la population. L’Association libanaise, en coopération avec l’organisation internationale de secours de l’Ordre, assure le maximum de moyens d’aide – y compris l’hébergement, les soins médicaux et le soutien psychologique – dans un pays déjà touché par de nombreux problèmes de ressources.

Un élément essentiel des initiatives des organisations de l’Ordre de Malte en Europe porte sur la mise en œuvre de programmes d’intégration pour les personnes réfugiées, notamment en Autriche, en France et en Allemagne.

Ces programmes d'intégration fournissent aux réfugiés les soins médicaux de base, des cours de langue, une assistance scolaire pour les enfants et une assistance pour l’obtention des papiers indispensables au maintien dans le pays d’accueil.

La population minoritaire la plus importante en Europe est celle des Roms, ou des gitans, pour lesquels l’Ordre de Malte a désigné un ambassadeur dédié qui travaille sur place avec les Organisations de l’Ordre dans de nombreux pays concernés pour aider à l’intégration dans les communautés locales. Des programmes spéciaux sont déjà en cours en Hongrie, en Roumanie, en Albanie et en Slovaquie.

La précarité de la situation des personnes sans-abris reste une préoccupation régionale très importante et de nombreuses organisations de l’Ordre relèvent le nombre croissant de ces personnes à la rue qui fréquentent les accueils de jour ou les soupes populaires, notamment en Belgique, en Grande Bretagne, en Espagne, en France, en Suisse ou en Russie.

Sur l’autre rive de l’Atlantique les membres de l’Ordre aux USA se concentrent sur des missions d’assistance aux personnes en prison dans 36 États. Ils fournissent une aide aux prisonniers et à leurs familles, les préparent à la vie après leur sortie de prison en leur apportant une aide sociale et psychologique, et en les soutenant dans le retour à une vie en société. Ces services ne sont pas fournis par l’Etat américain.

*Une prélature est une dignité ecclésiastique catholique conférée par le pape, le plus souvent honorifique, mais pouvant comporter une juridiction territoriale ou personnelle (évêché, abbaye, etc).