Open menu

International

Solidarité Liban Ordre de Malte

© Sina Schweikle / Malteser International

 

Répondre aux besoins de la population lourdement affectée

 

Beyrouth : une situation désastreuse qui s’aggrave de jour en jour

Mardi 4 août, deux explosions ont secoué la capitale libanaise. Des images impressionnantes de la catastrophe ont tourné en boucle sur les réseaux sociaux plongeant le monde entier dans un état de sidération. Le dernier bilan est désormais de 157 personnes décédées, chiffre qui devrait augmenter à mesure que de nouvelles victimes seront retrouvées sous les décombres. Des millers de personnes ont également été blessées par les déflagrations. 

Des quartiers entiers ont été soufflés et près de 300 000 personnes sont actuellement sans-abri. Ces explosions aggravent une situation déjà dramatique pour le Liban. En effet le pays tentait déjà de juguler l'arrivée massive de réfugiés dans la région, mais il souffre également depuis des décennies d’une grave crise économique et ses hôpitaux peinent à faire face au nombre de cas de coronavirus qui atteignent des records inquiétants. 

 

Les équipes de l’Ordre de Malte, mobilisées dès les 1ères heures de la catastrophe

 

Malteser International, la structure d’aide humanitaire de l’Ordre Souverain de Malte, a immédiatement créé un fonds pour soutenir les interventions de l’Ordre de Malte au Liban. 

 

Déploiement d’unités médicales mobiles dans les zones les plus affectées pour fournir gratuitement des soins et des médicaments alors que les infrastructures de santé ont été lourdement endommagées ; nettoyage des décombres dans les quartiers transformés en champs de ruines ; distributions de colis alimentaires aux familles les plus fragilisées ; hébergement de ceux qui n’ont plus de toit dans le Centre de Chabrouh... de nombreuses actions ont déjà été mises en œuvre pour apporter une aide d'urgence aux victimes.  

 

Photo sans copyright

© Sina Schweikle / Malteser International

 

Un élan de solidarité urgent et vital

Les plus vulnérables subissent de plein fouet les impacts de la catastrophe, comme en témoigne Olivier Hochedez, coordonnateur des secours d'urgence de l'équipe d'intervention de Malteser International :

"Outre les personnes blessées et brûlées lors de l'explosion, celles atteintes de maladies chroniques ont également besoin de soins urgents. Cependant, leurs chances de recevoir un traitement dans les hôpitaux sont actuellement particulièrement faibles (...) Pour le moment, les patients atteints de la Covid-19 et ceux qui ont été gravement blessés par l'explosion sont prioritaires. Avec l'Association libanaise de l'Ordre de Malte, nous nous inscrivons dans le long terme pour les soins et la réhabilition de la population de Beyrouth. De nombreuses personnes ont souffert de traumatismes et restent sous le choc. Il y a un chemin difficile à parcourir."  

Dans ce contexte d’urgence absolue, l’Association française des membres de l‘Ordre de Malte et l’Ordre de Malte France lancent un appel à la solidarité pour soutenir l’action de Malteser International. En y répondant par un don, vous portez secours aux libanais meurtris qui ont tout à reconstruire. Merci de votre geste ! 

Le 29 juin 2020 est un grand jour pour la maternité gérée par l’Ordre de Malte à Madagascar. Le chantier d’agrandissement et de modernisation de l’espace dédié à la néonatalogie a débuté et permettra d’accueillir davantage de nouveaux-nés en toute sécurité ainsi que de réduire la mortalité des prématurés.

Contrairement aux idées reçues, la lèpre n'est pas une fiction : elle existe toujours et fait des ravages dans plus de 150 pays*. Plus de 3 millions de personnes* dans le monde sont toujours handicapées par cette maladie de la misère qui « lèche la peau et mord les nerfs ».

À l'occasion de la 67e Journée Mondiale des Lépreux, l'Ordre de Malte France lance sa grande campagne de sensibilisation.

La santé de la mère et de l’enfant, pendant la grossesse et les premières années d’existence, est un enjeu mondial : en matière de mortalité infantile et maternelle, les chiffres de certaines régions du monde sont toujours préoccupants. L’Ordre de Malte France lutte depuis toujours contre la mortalité infantile et maternelle : 60% de sa capacité hospitalière à l’international est dédiée aux soins de la mère et de l’enfant. A Bethléem, nos équipes gèrent l'hôpital de la Sainte Famille depuis 1985, ouvert par les Sœurs de la Charité en 1885.

Maylis, jeune professionnelle, a eu l'envie de réaliser une mission de volontariat au Proche-Orient pendant six mois. C'est l'Hôpital de la Sainte-Famille à Bethléem (Palestine), hôpital de référence pour les grossesses à risques et les naissances prématurées géré par l'Ordre de Malte France depuis 1990, qui l'a accueillie au sein de sa direction cette année. Maylis revient sur son immersion enrichissante humainement et professionnellement malgré le contexte géopolitique difficile.

Des femmes bédouines consultant à la clinique mobile © - Ordre de Malte France

L'Ordre de Malte France met en place des actions de santé auprès des femmes et des enfants dans le but de réduire la mortalité maternelle, néonatale et infantile. A Bethléem, nos équipes gèrent l'hôpital de la Sainte Famille, ouvert par les Sœurs de la Charité en 1885. Dans la région, cet hôpital est le seul de référence pour les grossesses à risques (plus spécifiquement pour les diagnostics et traitements du diabète gestationnel et des malformations fœtales) et les naissances prématurées.