Rendre le métier d’ambulancier accessible à tous : c’est l’objectif de la bourse Envol, que nous attribuons depuis 2012 à quelques candidats en situation de grande précarité au sein de 3 de nos Instituts de formation d’ambulanciers (IFA).
Ainsi, 50 à 85% des frais de scolarité du Diplôme d’État d’Ambulancier (DEA) peuvent être couverts dans nos établissements de Bordeaux, Brest ou Paris-Ouest.
Gabriel, auxiliaire ambulancier, est bénéficiaire d’Envol cette année.

Reconversion professionnelle

Comme bon nombre de nos stagiaire ambulanciers, Gabriel est en reconversion professionnelle : à 39 ans, il a d’ores et déjà obtenu l’attestation d’auxiliaire ambulancier et souhaitait « vraiment aller plus loin afin d’approfondir mes connaissances et mon niveau de responsabilité ».
Lors de son épreuve orale au concours de sélection du Diplôme d’État d’Ambulancier de l’Ordre de Malte France, il a d’ailleurs réaffirmé son souhait de redonner du sens à sa vie professionnelle, dans un métier « tourné vers l’aide à la personne ».
Un projet professionnel et des valeurs qui n’ont pas laissé insensibles le délégué du Finistère et son adjoint, dans le cadre de l’examen de la demande de Gabriel à bénéficier de la bourse Envol pour financer son DEA.

« DÉJÀ AUXILIAIRE AMBULANCIER, JE SOUHAITAIS ALLER PLUS LOIN AFIN D’APPROFONDIR MES CONNAISSANCES ET MON NIVEAU DE RESPONSABILITÉ »

Gabriel Etenna, stagiaire DEA (session de février 2018)

Envol : pour qui ?

Pour bénéficier de la bourse Envol, les candidats doivent remplir un dossier de candidature avant la commission d’examen (en juillet pour la session de septembre et en janvier pour la session de février) et remplir les conditions suivantes :

  • Être inscrit pour la formation au Diplôme d’Etat d’Ambulancier (DEA) dans l’un des 3 IFA de l’Ordre de Malte France éligibles
  • Avoir réussi les épreuves d’admission au concours d’entrée ou être dispensé sur titre des épreuves du concours tel que défini dans le référentiel de la formation
  • Avoir un projet professionnel réaliste
  • Avoir apporté la preuve de la recherche de financement et du refus des financeurs institutionnels : Conseil Régional, Pôle Emploi, missions locales, Conseil Général…
  • Être en situation de grande précarité

Vous remplissez ces conditions ? Téléchargez le dossier de candidature !

DOSSIER DE CANDIDATURE - PARIS-OUEST

 

DOSSIER DE CANDIDATURE - BREST

 

DOSSIER DE CANDIDATURE - BORDEAUX



Nos instituts de formation en France

L'Ordre de Malte France dans votre département