Open menu

Le 17 novembre, toutes les associations nationales de l'Ordre de Malte se joignent à la 3è Journée Mondiale des Pauvres (World Day Of The Poor) instituée par le Pape François afin de témoigner de leurs actions auprès des personnes les plus vulnérables et d’attirer l’attention sur les 600 millions de personnes victimes de pauvreté ou d’exclusion à travers le monde.

Le Grand Hospitalier, S.E Dominique de La Rochefoucauld-Montbel, appelle également les structures de l'Ordre de Malte sur les cinq continents à diffuser le message du Pape François. Dans son appel, le Pape évoque « des familles contraintes de quitter leurs terres pour chercher des moyens de subsistance ailleurs ; des orphelins qui ont perdu leurs parents ou qui en ont été séparés violemment pour être exploités brutalement ; des jeunes à la recherche d'une réussite professionnelle, qui se voient refuser l'accès au travail en raison de politiques économiques aveugles ; des victimes de nombreuses formes de violence, de la prostitution à la drogue, et humiliées au plus intime ».

« L'Ordre de Malte tourne son regard vers toutes ces personnes auxquelles le Pape fait référence : dans les centres urbains où nos bénévoles distribuent des repas chauds, dans les régions d'Afrique et du Moyen-Orient, meurtries par les guerres et la sécheresse, où nous gérons des hôpitaux et des programmes d'assistance médicale, le long des principales routes migratoires où nous offrons protection et soutien. », explique le Grand Hospitalier.

De nombreuses activités locales ont été mises en place pour renforcer le réseau de soutien et d'assistance offert chaque jour par l'Ordre de Malte, grâce à ses 80 000 bénévoles et ses 55 000 membres et employés. En 2019, plus de 1 000 centres de santé gérés par l'Ordre de Malte prodiguent des soins médicaux, un soutien psychologique, des produits de première nécessité, des repas et des boissons chaudes, ainsi qu'un accès à des douches et laveries pour les personnes sans abri ou vivant dans la pauvreté.