Open menu

Nos actions contre le Coronavirus en France

Actu Santé Covid 19

Virus, confinement, contamination, gestes barrières, charge virale, etc. depuis le début de l’année, ces mots se sont naturellement immiscés dans notre vocabulaire de tous les jours. Sur le terrain, les effets de la pandémie du Coronavirus sont multiples. Sans surprise, les plus fragiles et les plus précaires sont frappés de plein fouet. Face à cette situation sans précédent, l’Ordre de Malte France se mobilise sans relâche pour venir en aide à ceux qui en ont le plus besoin.

Sur l’ensemble du territoire français, en Métropole, comme en Outre-Mer, les bénévoles et les salariés de l’Ordre de Malte France déploient leurs actions au quotidien pour soutenir les personnes les plus fragilisées par la crise sanitaire provoquée par le Coronavirus et ses conséquences économiques, sociales, psychologiques, etc. 

Soli’Malte : un dispositif unique

Toujours en phase avec les époques qu’il traverse, l’Ordre de Malte France a à cœur de mettre en œuvre des réponses adaptées aux besoins des personnes en situation de précarité. Ainsi, dès le premier confinement, l’association a créé Soli’Malte, un dispositif unique, « tout en un », déployé dans le cadre de maraudes pédestres et véhiculées. 

Il permet de répondre aux besoins de ses bénéficiaires : qu’ils soient alimentaires, sanitaires et sociaux. Le principe : un secouriste ou un personnel de santé est intégré au dispositif, pour permettre de faire une prise des constantes vitales (température, tension…) et éventuellement de détecter au plus vite des personnes infectées par le Covid-19 ou présentant d’autres pathologies. Ainsi, Soli’Malte facilite la prise en charge des bénéficiaires, notamment lorsqu’un état de santé grave est avéré. Des distributions de kits d’hygiène et de nourriture - avec une approche essentielle, l’écoute – font aussi partie de ce dispositif.

Inauguré à Versailles en mai dernier pour commencer, le dispositif Soli’Malte n’a cessé, depuis, de s’étendre à d’autres villes : Reims, Bourges, Paris, Lille, Lyon, Douai… pour une moyenne de 3000 personnes prises en charge par semaine. 

En parallèle de Soli’Malte, l’Ordre de Malte France se mobilise pour les plus fragiles tout au long de l’année à travers des maraudes médicales et sociales, des petits déjeuners, des distributions de colis alimentaires, etc. 

Les formations des secouristes bénévoles réadaptées

Depuis juin, l’Ordre de Malte France a intégré à ses formations au secourisme l’apprentissage de notions en lien avec la gestion du Covid-19. L’objectif : permettre aux stagiaires d’acquérir un bagage adéquat face aux nouveaux besoins et de contribuer à limiter la propagation du virus. Désormais, les formations comprennent un volet dédié aux bonnes pratiques face à l’épidémie du Coronavirus : désinfection des surfaces, hygiène personnelle renforcée, manipulation des combinaisons de protection, etc.

Les tests PCR

À partir du mois d’août, les secouristes de l’Ordre de Malte France ont été amenés à tester des voyageurs à Orly et Roissy, en provenance d’un certain nombre de pays classés « rouge ». D’autres aéroports ont aussi vu nos Unités d’Intervention de l’Ordre de Malte (UDIOM) à l’œuvre, comme à Lille. Très vite, plusieurs UDIOM ont ainsi participé, sur demande des préfectures et des Agences Régionales de Santé (ARS), à des tests PCR, tests de référence pour le dépistage du Coronavirus.

Afin de contribuer au bon déroulement des tests, nos secouristes se sont également positionnés sur d’autres actions pour lutter contre le Coronavirus. L’UDIOM56, par exemple, prend en charge la logistique, l’administratif et la gestion des flux, en collaboration avec la Croix-Rouge, de deux centres de dépistage, à Vannes et Lorient. Deux de nos secouristes, avec un véhicule – déclenché par Sauvegarde56, un organe de la Préfecture - transportent également les personnes testées positives vers un lieu de confinement. 

Les bénévoles à bord d’un bus itinérant

À partir du mois de septembre, des bénévoles venus de toutes les UDIOM d’Ile-de-France se sont mobilisés aux côtés de la Croix-Rouge pour permettre aux personnes qui vivent dans des zones moins urbanisées d’accéder aux tests PCR. Les tests sont faits dans un bus mis à disposition par la RATP. En lien avec un laboratoire, ce bus se rend dans les différents départements d’Ile-de-France, en changeant chaque jour d’endroit.

Autant que possible, deux secouristes de l'Ordre de Malte France procèdent aux prélèvements, et deux logisticiens se chargent de la gestion administrative liée aux tests. Sur place aussi, un laborantin récupère les tests (parfois jusqu'à 300 par jour). 

Nos établissements médico-sociaux et sanitaires face à l’épidémie

Les 14 établissements gérés par l’association en France continuent d’accompagner leurs résidents dans le plus grand respect des gestes barrières. Au quotidien, les soignants de nos établissements font leur maximum pour offrir aux résidents les meilleures conditions de vie possibles, en répondant à leurs besoins, en leur proposant de nombreuses activités adaptées et en les accompagnant dans leurs projets de vie respectifs. Les visites des familles sont organisées dans un cadré sécurisé, parfois en collaboration avec nos délégations, et répondant aux consignes gouvernementales.

Rappel des symptômes

La maladie infectieuse du Covid-19 peut prendre des formes multiples, selon les personnes atteintes. 

  • Les symptômes les plus fréquents sont : une toux sèche, des éternuements, de la fièvre et de la fatigue.
  • Les symptômes les moins fréquents sont : courbatures, conjonctivite, maux de tête, perte du goût et/ou de l’odorat, diarrhée, maux de gorge, éruption cutanée, décoloration des doigts ou des orteils.
  • Les symptômes considérés comme les plus graves sont les suivants : difficultés à respirer ou essoufflement, sensation d’oppression ou de douleur au niveau de la poitrine, perte d’élocution ou de motricité.

En moyenne, la durée d’incubation, suivie de l’apparition des symptômes chez une personne infectée par le virus prend cinq à six jours. Parfois, ce délai s’étend jusqu’à 14 jours. Face à la propagation du Coronavirus, nous vous recommandons la plus grande prudence, pour vous et pour vos proches.

POUR SOUTENIR NOS ACTIONS, FAITES UN DON.

COVID-19 > POUR SUIVRE TOUTES NOS ACTIONS SUR LE TERRAIN