Partager Partager sur Facebook

D’une superficie de 342 000 km², le Congo est composé à 65.6% de forêts. Le pays compte 4,8 millions d’habitants dont 41.2% ont moins de 14 ans. L’Ordre de Malte France gère un dispensaire, aide trois centres de santé et développe une stratégie avancée vers les populations autochtones (Pygmées) du nord de pays.

Dispensaire de Saint Kisito à Brazzaville

Le dispensaire Saint Kisito a été inauguré le 25 novembre 2013. Il est situé dans un quartier urbain périphérique de Brazzaville, Makélékélé et entretient des relations étroites avec la paroisse Saint Kisito toute proche.

En 2015, un autre bâtiment dédié aux consultations prénatales et à la Protection Maternelle et Infantile (PMI) a été aménagé de l’autre côté de la rue et est équipé des matériels spécifiques pour ces activités (tococardiographe, échographe).

Principales pathologies prises en charge : Paludisme, infections respiratoires, parasitoses, dermatoses, infections urinaires, diarrhées, MST, pansements, hypertension, diabète, anémie, VIH.

Centres de santé aidés

L’Ordre de Malte France aide trois centres de santé au Congo, un centre dans la capitale, à Brazzaville, et deux autres au Nord du pays, à Ouesso et Impfondo.

Le centre de Poto Poto à Brazzaville, dispose d’une salle pour les consultations prénatales, d’un service de Protection Maternelle et Infantile permettant notamment de vacciner les enfants et de suivre ceux qui sont malnutris.

Au nord du pays, dans le cadre du programme au profit des populations autochtones Baka (Pygmées), l’Ordre de Malte France soutient, en particulier sous la forme d’envoi de médicaments, des centres dirigés par les diocèses d’Ouesso (centre médical Shalom de Sembé) et d’Impfondo (dispensaire de la Sainte Famille d’Enyelle).

Stratégie avancée

L’Ordre de Malte France, en partenariat avec une association locale (l’Association des Spiritains au Congo), a mis en place une action dite de « stratégie avancée » au profit des populations autochtones de la Likouala. Cette action consiste à proposer des consultations et des soins aux personnes vivant dans des zones isolées. Ces actions sont menées grâce à une équipe médicale mobile.

Depuis décembre 2015, l’Ordre de Malte France subventionne la clinique mobile Saint Michel qui parcoure le département de la Likouala, au Nord du Congo, où vivent la majorité des populations autochtones du pays, pour leur apporter des soins et traitements. L’action consiste également à renforcer la capacité de cette communauté, à développer des activités génératrices de revenus et à communiquer sur leurs droits légalement reconnus depuis 2011.