Partager Partager sur Facebook

Yann Baggio President Ordre de Malte France"Demain", a déclaré le nouveau Président Yann Baggio, "l'accent sera renforcé sur l'engagement de tous nos collaborateurs et de nos bénévoles dans nos activités, dans la continuité de nos actions d'aujourd'hui. Hospitaliers par nature, c'est à dire tournés vers l'accueil et les soins des personnes les plus fragiles (...) les membres de l'Ordre, ses bénévoles et nos salariés doivent s'appuyer sur un professionnalisme toujours plus exigeant pour apporter à chacun un service exemplaire. Je rends également hommage au dévouement inlassable de Thierry de Beaumont-Beynac, qui, pendant ces douze dernières années, a permis un développement remarquable de nos activités, tout en maintenant les valeurs qui nous animent tous au profit de ceux que nous accueillons" conclut-il, saluant l'action de son prédécesseur.

 


Directeur Général de l'Ordre de Malte France de 2004 à 2010, Yann Baggio pilota notamment le développement du projet du Centre Hospitalier de l'Ordre de Malte de Dakar, aujourd'hui centre référent en Afrique de l'Ouest pour la chirurgie orthopédique et les soins aux malades de la lèpre. Depuis juin 2010, il était Secrétaire Général du Conseil d'Administration de l'Ordre de Malte France.

 

Repères biographiques :


Yann Baggio a 68 ans. Il est Chevalier de l'Ordre de la Légion d'Honneur et Chevalier de l'Ordre Souverain de Malte.

 

Formation
1970 Ingénieur École Navale
1985 Mastère de gestion des entreprises. IAE Paris
1992 Institut des Hautes Études de Défense Nationale (47e session)

 

Carrière professionnelle
Officier de Marine de 1967 à 1987, spécialisé dans la lutte anti-sous-marine, Yann Baggio embarqua pendant une douzaine d'années successives sur 7 bâtiments de guerre différents et assura deux commandements. Il termine sa carrière militaire à l'Etat-Major des Armées comme responsable de la préparation des budgets et études financières, au grade de Capitaine de vaisseau.


Jusqu'en 2002, il est chez Alcatel Space Industries, Responsable en tant qu'ingénieur commercial pour le développement et la vente des satellites de communication gouvernementaux en France puis à l'international. Il rejoint l'Ordre de Malte France fin 2002 comme responsable de l'audit des activités.